OCP : Le chiffre d’affaires grimpe de 20%

OCP : Le chiffre d’affaires grimpe de 20%

Belle prestation opérationnelle et financière au premier trimestre

La marge brute a bénéficié d’un chiffre d’affaires en nette progression et d’un mix produit optimisé. OCP relève dans ce sens une amélioration de 42% atteignant ainsi 9 milliards de dirhams contre 6,35 milliards de dirhams une année plus tôt.

OCP continue d’afficher une efficience opérationnelle soutenue et réalise une belle performance financière au premier trimestre de l’année. L’ensemble des agrégats s’est  inscrit en hausse à fin mars. Une performance qui vient appuyer le positionnement du Groupe en tant que leader mondial sur le marché des fertilisants. Sur les trois premiers mois de l’année 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en nette amélioration.

Une croissance à deux chiffres a été relevée à ce niveau. Le volume est passé en une année de 10,41 milliards de dirhams à 12,52 milliards de dirhams à fin mars 2019 marquant ainsi une hausse de 20% par rapport au premier trimestre de l’année précédente.

Commentant cette performance, OCP relève deux facteurs. Il est question en effet de l’augmentation des volumes exportés d’acide et d’engrais ainsi que de la hausse des prix sur les trois segments, en l’occurrence roche, acide et engrais.

Chose qui, selon le groupe, a largement compensé la légère baisse des volumes d’exportation de la roche. «La croissance du chiffre d’affaires du premier trimestre d’OCP a été généralisée, sous l’effet conjugué de l’augmentation des volumes et de l’amélioration des prix par rapport au premier trimestre de l’année dernière, bien que les prix aient baissé de manière significative sur une base séquentielle», souligne le Groupe dans une communication relative aux résultats trimestriels.

En ce qui concerne la marge brute, elle a bénéficié d’un chiffre d’affaires en nette progression et d’un mix produit optimisé. OCP relève dans ce sens une amélioration de 42% atteignant ainsi 9 milliards de dirhams contre 6,35 milliards de dirhams une année plus tôt.

S’agissant des prix des matières premières, le Groupe indique qu’ils sont restés relativement stables pour le soufre et en baisse pour l’ammoniac. Il est à souligner que l’efficience opérationnelle du Groupe, la hausse des volumes ainsi que les prix de vente «plus importants» observés sur ladite période ont contribué au renforcement de son Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement). Il s’est en effet apprécié de 73% par rapport aux trois premiers mois de l’année passée pour se situer autour de 4,36 milliards de dirhams à fin mars 2019.

Une consolidation qui a engendré une marge d’Ebitda de 35%. «La marge d’Ebitda a continué de bénéficier de la flexibilité industrielle de la société sur toute la chaîne de valeur, ce qui a permis d’optimiser le mix produit, et l’agilité commerciale du Groupe positionne OCP en tant qu’exportateur clé sur les principaux continents consommateurs», apprend-on du Groupe. Le résultat d’exploitation s’est également redressé durant le trimestre atteignant ainsi une valeur de 2,53 milliards de dirhams à fin mars.

Les dépenses d’investissement ont atteint pour leur part les 2,25 milliards de dirhams contre 2,91 milliards de dirhams une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *