Salon du Sardi : Vers une véritable politique publique de l’économie de l’élevage

Salon du Sardi : Vers une véritable politique publique de l’économie de l’élevage

A Settat, le premier Salon national de la race Sardi participera de près et de loin à la réussite de la stratégie pour la filière ovine.

Ainsi lors des deux premières journées les professionnels du secteur ont fait part de leur ambition que ce salon demeure une précieuse occasion pour une véritable politique publique de l’économie de l’élevage. Dans ce sens, Abderrahim Asri, président du Salon national professionnel du Sardi, indique que «dans le cadre du Plan Maroc Vert, nous pouvons dire qu’il y a un progrès notable dans la productivité par une nouvelle politique de commercialisation pour intégrer les circuits formels afin d’élargir le champ géographique des ventes. Aussi, l’encouragement à l’amélioration de la qualité des élevages et à leur accroissement selon des normes nationales et internationales par un appui et un conseil aux éleveurs existants ou potentiels a incité les professionnels du secteur à dresser un état des lieux sur la sélection pour une meilleure maîtrise de la production sur les plans quantitatif et qualitatif». Au fait, cela mène à une promotion à moyen et long termes d’une véritable politique de l’exportation du Sardi et des produits dérivés sur le continent africain, le monde arabe et les pays européens, ajoute la même source.   

Par ailleurs et après une inauguration grandiose dans les meilleures conditions, les deux premières journées se sont annoncées chargées pour les participants. Ainsi les exposants ont répondu présent et ont dépassé les 95% (290 exposants), alors que le nombre de visiteurs a dépassé de loin les prévisions et sont venus de toutes les régions du Maroc. Ainsi la première journée a enregistré 200.000 visiteurs et la deuxième 180.000. Il est à mentionner que pour le concours du meilleur préparateur de méchoui du Sardi, le premier prix a été attribué à Mohamed Hamdani de Boujaad, suivi de Brahim Ammari d’El Borouj.

Présence remarquée de l’ONCA

Présent au Salon national professionnel de la race Sardi de Settat, l’Office national du conseil agricole (ONCA) organise des ateliers de formation afin d’accompagner des agriculteurs et des professionnels du secteur et apporte son soutien au développement agricole. L’Office essaye de corriger les pratiques des professionnels à travers des actions ciblées et diversifiées. En effet, un espace est dédié et des compétences régionales sont mobilisées dans la perspective de collaborer activement au processus de valorisation et de sauvegarde du patrimoine génétique du Sardi. Ainsi l’ONCA participe à ce salon à travers la mise en place d’un espace d’animation dédié au Conseil agricole et abritant des actions d’information, de sensibilisation et d’encadrement au profit des agriculteurs visiteurs du salon. Par ailleurs, l’ONCA prévoit également d’organiser des voyages encadrés au profit d’environ 150 agriculteurs et femmes rurales provenant des provinces de la région concernée, qui seront accompagnés par les conseillers agricoles de la direction régionale du Conseil agricole de Casablanca-Settat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *