Souss-Massa : Le Plan régional d’accélération industrielle fait son chemin

Souss-Massa : Le Plan régional d’accélération industrielle fait son chemin

Technopark, cité d’innovation, zone franche…

L’avancement du Plan régional d’accélération industrielle du Souss-Massa signé devant Sa Majesté le Roi a été au centre des travaux de la session ordinaire de la Chambre de commerce, d’industrie et des services tenue mercredi au siège de la préfecture d’Inzegane Ait Melloul.

Lors de cette session, les membres de  ladite Chambre se sont arrêtés sur l’évolution de ce chantier vital pour la région, et qui marque le début de la déclinaison régionale de la stratégie industrielle nationale et s’inscrit dans la politique royale visant un développement territorial équilibré, intégré et adapté aux spécificités de chaque région, dans le cadre du processus de la régionalisation avancée, et qui fera de chaque région un pôle économique capable de créer des emplois et de valoriser ses ressources et soutenir ses secteurs productifs pour assurer un développement intégré au service du citoyen.

Selon Karim Achengli, président de la Chambre, ce plan est dans le bon chemin. Dans ce sens, les appels d’offres ont été lancés pour la création d’un Technopark, le coût du projet est estimé à 25 millions de dirhams, financé par le Conseil régional du Souss-Massa (20 millions de dirhams) et la Chambre de commerce, d’industrie et des services du Souss-Massa (5 millions de dirhams).

L’Université Ibn Zohr d’Agadir a mis l’ancien siège de l’École nationale des sciences appliquées à la disposition de la Chambre pour abriter la cité d’innovation, qui sera dirigée vers les petites et moyennes entreprises dans le secteur de l’informatique et de la technologie de communication, avec un coût total du projet estimé à 40 millions de dirhams.

Quant au projet de la création d’une zone franche dans la ville d’Agadir, le chantier porte sur une zone franche de 305 hectares qui permettra l’accès à des lots industriels de qualité à des prix compétitifs. L’assiette foncière a déjà été mobilisée au niveau de la zone de Tagaduirt, À ce jour les études urbanistiques concernant la première tranche ont été réalisées alors que les études techniques sont en cours.

Pour ce qui est de l’offshoring, les études préliminaires sont lancées pour la création d’un méga-centre d’appels dans la ville d’Inzegane, qui engendrera plus de 1.000 postes d’emplois directs. Pour rappel, le Plan régional d’accélération industrielle du Souss-Massa vise la création de 24.000 nouveaux emplois, en partenariat avec des fédérations professionnelles.

Pour atteindre cet objectif, l’initiative industrielle du Souss-Massa ambitionne de renforcer les secteurs industriels existants, de manière interactive et efficace, dans le plein respect des normes environnementales et de la spécificité touristique de la région. Ce plan prévoit l’activation des écosystèmes industriels : l’automobile, l’industrie navale, le cuir, les produits chimiques, la plasturgie, et les matériaux de construction. Il prévoit également un programme de développement de l’industrie agroalimentaire, qui encourage à investir dans les industries agroalimentaires via des incitations conjointes du Fonds de développement industriel et du Fonds de développement agricole.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *