Soutien à l’investissement : voici les cinq mesures phares lancées par le Maroc

Soutien à l’investissement : voici les cinq mesures phares lancées par le Maroc

Impôt sur les sociétés (IS) à 0 % pendant 5 ans pour les industries en création, développement d’au moins une zone franche par région, octroi du statut Zone Franche aux Grandes Industries Exportatrices, obtention du Statut d’Exportateur Indirect pour les sous-traitants, mise en place d’appuis renforcés aux Régions les moins favorisées.

Telles sont les cinq nouvelles mesures phares de soutien à l’investissement annoncées par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, lundi 4 juillet 2016 à Casablanca.

Ces nouvelles mesures phares s’inscrivent dans le cadre du nouveau plan de réforme de l’investissement lancé lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI.

Le nouveau plan de réforme de l’investissement est un programme d’envergure qui ambitionne d’assurer un environnement économique favorable à l’investissement productif et de garantir une croissance saine et pérenne.

Au sujet du recalibrage de la Charte de l’Investissement et de la redéfinition de son contenu, M. Elalamy a fait état de l’élaboration de tout un dispositif comprenant une Charte de l’Investissement, qui regroupe les dispositifs communs à tous les secteurs, les dispositifs sectoriels plus spécifiques et les dispositifs régionaux qui mettent en avant les régions les moins favorisées.

Pour ce qui est de la restructuration des organes de promotion de l’investissement, le ministre a indiqué que les organismes de soutien à l’Investissement, à l’Export et à la Promotion se voient fusionnés, pour une plus grande efficacité de leurs interventions et une action renforcée de l’Offre Maroc.

«L’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI), Maroc Export et l’Office des Foires et Expositions de Casablanca (OFEC) mettront en commun leurs moyens humains et financiers, pour servir le Royaume, en matière de promotion des Investissements et d’encouragement de l’Export», a-t-il précisé.

Le ministre a annoncé également la création d’une Direction Générale de l’Industrie, chargé d’assurer la pérennité du Plan d’Accélération Industrielle, et d’une Direction Générale du Commerce qui aura pour mission de piloter la transformation de ce secteur et regroupera, à terme, à la fois le Commerce Intérieur et Extérieur.

Quant à la refonte de la stratégie digitale, M. Elalamy a noté qu’une Agence dédiée à l’économie digitale et au e-gouvernement sera créée et aura pour mission de développer des services administratifs dématérialisés au profit du citoyen, l’objectif étant la réalisation de 50 % des démarches administratives en ligne et le maintien de la position de Royaume en tant que premier hub Numérique en Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *