Tanja Marina Bay : Mille escales de yachts en un an

Tanja Marina Bay : Mille escales de yachts en un an

C’est la première fois au Maroc qu’une marina atteint en un temps record ce nombre

Le projet de TMBI est conçu selon les standards internationaux et peut accueillir, grâce à ses 1.400 anneaux, des yachts de toutes dimensions.

La première marina urbaine du Royaume vient de réussir un nouvel exploit. Mis officiellement en service, il y a un an, le port de plaisance Tanja Marina Bay (TMBI) a atteint, vendredi 21 juin, 1.000 escales de yachts. A cet effet, la société de gestion du port de Tanger-Ville (SGPTV) a organisé une cérémonie en l’honneur des heureux passagers du 100ème bateau «Nihil Prius», battant pavillon espagnol, pour fêter cet événement comme il se doit. «C’est la première fois au Maroc qu’une marina atteint en un temps record ce grand nombre d’escales. Nous attendons encore beaucoup de bateaux dans les prochaines années», a indiqué le directeur de TMBI, Karim Idriss. Par ailleurs, la société en charge de la gestion de TMBI ne peut qu’être satisfaite du premier bilan annuel de la marina de Tanger, dont la réputation a commencé, selon ce responsable, à s’agrandir dès les trois premiers mois de sa mise en service. M. Idriss a poursuivi que le nouveau port de plaisance a pu attirer des bateaux en provenance pour la plupart des cas d’Espagne, de France, de Grande-Bretagne, d’Italie et du Portugal. «Nous avons reçu un grand nombre de réservations pour la prochaine saison estivale», a-t-il dit.

Le projet de TMBI est conçu selon les standards internationaux et peut accueillir, grâce à ses 1.400 anneaux, des yachts de toutes dimensions. S’étendant sur une superficie de 15 hectares, le premier bassin de cette nouvelle marina est opérationnel avec 527 anneaux disponibles pour accueillir les bateaux. Le reste, soit 273 anneaux, est en cours de réalisation pour atteindre le nombre de 800 prévus d’être livrés dans leur totalité au titre de la première tranche de construction de nouveau port de plaisance.

La deuxième partie de construction de la nouvelle marina  est en cours de réalisation, et ce dans le cadre de l’ensemble du projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger-Ville. Sur 527 anneaux déjà disponibles pour accueillir les yachts, «près de 180 yachts sont amarrés en permanence au premier bassin de TMBI», a dit M. Idriss, faisant remarquer que l’amarrage de ces yachts en permanence ne représente que «40% de la capacité du premier bassin du port de plaisance». 

Il est à rappeler qu’ayant démarré en mai 2011, les travaux de réalisation du projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger-Ville viennent de donner leurs premiers fruits, dont TMBI avec un coût global de 635 millions de dirhams. Déjà opérationnel, le premier bassin permet d’accueillir des bateaux d’une longueur allant de 7 à 90 mètres. Alors que le deuxième bassin de la plus grande marina du Royaume, dont les travaux vont bon train sur quelque 11 hectares, est d’une capacité de 600 anneaux. Il est destiné à accueillir des bateaux d’une longueur allant de 7 à 30 mètres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *