Tourisme : Des perspectives digitales pour la marque Maroc en 2017

Tourisme : Des perspectives digitales  pour la marque Maroc en 2017

La destination Maroc confirme sa résilience

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la destination Maroc est «touristiquement» forte. Dans un contexte international défavorable, le Maroc a pu tirer son épingle du jeu et gagner la confiance de ses partenaires mondiaux.

C’est d’ailleurs cette image positive que les opérateurs du secteur ont mise en relief lors d’une rencontre avec la presse organisée, lundi 19 décembre, à Casablanca. Les présidents de la Confédération nationale du tourisme (CNT),  de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et des conseils régionaux du tourisme ont été unanimes à souligner la résilience de la marque touristique Maroc. Le comportement positif de l’activité touristique marocaine s’illustre par une bonne performance des recettes. Ces dernières ont apporté une contribution appréciable aux réserves en devises. Un pic historique de 4,1% a été observé à fin novembre, soit des recettes de l’ordre de 59,4 milliards de dirhams. «Avec cet accomplissement, le secteur se hisse au rang du premier secteur contributeur de devises de l’économie nationale», ont souligné les professionnels. Les opérateurs tablent sur une évolution positive de l’ordre de 1,5% pour les arrivées.

«Ce résultat est le fruit de la stratégie de diversification sur d’autres marchés à l’instar de la Chine et de la Russie», ont-ils indiqué.

Les arrivées de ces deux marchés ont significativement grimpé sur les onze premiers mois de l’année. Les arrivées russes ont progressé de 300% sur Agadir et, ce grâce à un dispositif promotionnel ambitieux sur cette destination. De même, les arrivées en provenance de Chine ont été multipliées par cinq, et ce depuis la décision de suppression du visa. En vue de consolider ces performances, les opérateurs tracent des perspectives prometteuses pour la marque touristique Maroc et s’engagent dans une mobilisation générale pour promouvoir davantage la destination Maroc. A cet effet, de nombreuses actions sont prévues. La communication digitale autour de la destination Maroc sera de plus en plus renforcée et ce à travers la mise en ligne du nouveau portail «VisitMorocco.com». Disponible en 11 langues, cette plate-forme sera un site d’immersion, d’inspiration et de réassurance. De même, la stratégie de présence de la destination sur les réseaux sociaux sera également consolidée. Ceci se fera à travers une politique de veille qui assurera une meilleure gestion de la e-réputation, tout en tenant compte des suggestions des blogueurs et des influenceurs. Il sera également procédé au développement du contenu adapté au digital et ce dans le but de présenter les différentes destinations en «virtual reality VR 360».  Par ailleurs, l’année 2017 sera marquée par le renforcement de l’accessibilité aérienne des différentes régions du Maroc à des prix attractifs. L’accent sera mis sur les régions insuffisamment desservies. Citons comme exemples Agadir, Saïdia, Marrakech, Fès et le Sud du Maroc. Des régions où sont réalisés des investissements touristiques très importants. Les premières bases aériennes seront opérationnelles, à partir d’avril 2017,  à Fès et à Agadir. De même, plus de 50 nouvelles dessertes aériennes seront lancées en 2017. Des leviers positifs marqueront l’année, notamment avec le retour d’Air France sur la route Paris-Marrakech et les vols de la compagnie WizzAir sur la ligne Varsovie-Agadir.

Notons que les opérateurs développeront également le tourisme rural spécialement dans les régions reculées. Parmi les projets prévus en 2017, l’organisation d’un salon de tourisme africain au Maroc qui insufflera une nouvelle dynamique au tourisme intra-africain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *