octobre 15, 2018

 

Valorisation des déchets ménagers : La Covad engagée plus que jamais

Valorisation des déchets ménagers : La Covad engagée plus que jamais

De nombreuses actions concrètes ont vu le jour depuis sa création en 2015

La Covad ambitionne d’adopter un business model  des filières retenues en collaboration avec les partenaires concernés ainsi que la mise en place d’un système de suivi des filières créées.

La Coalition pour la valorisation des déchets (Covad) a tenu jeudi 20 septembre son assemblée générale ordinaire ayant pour objet principal la clôture de son exercice 2017. Créée en 2015 à l’initiative du gouvernement et la CGEM, laCovad mobilise l’ensemble de ses membres pour appuyer les efforts déployés en matière de valorisation des déchets. Des actions concrètes ont été menées, notamment en matière de création des filières de valorisation des déchets. On relève dans ce sens 8 filières objet d’une note développée par la Covad et ses partenaires.

Enumérons dans ce sens les huiles alimentaires, batteries, papier-carton, pneus, huiles lubrifiantes, filière plastique, déchets de construction et valorisation des déchets organiques. Actuellement, les membres de la Covad se penchent sur le développement des filières de production du combustible de substitution à travers les déchets industriels et banals et des déchets d’équipement électriques et électroniques.

«La mise en œuvre des filières précitées permettra d’éviter les émissions de CO2 et par conséquent contribuer à la mise en œuvre de la CND à l’horizon 2030», apprend-on de la Covad.  L’impact économique et social de la mise en œuvre des filières précitées devrait générer des investissements de plus de 1,6 milliard de dirhams ainsi que la création de près de 26.000 nouveaux emplois. Pour mener à bien ses engagements, la Covad élabore une feuille de route axée sur de multiples piliers. Citons à cet effet le renforcement du cadre juridique et réglementaire à travers la contribution à l’élaboration et des textes réglementaires spécifiques aux différentes filières de valorisation des déchets.

La Covad s’engage par ailleurs à contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de sensibilisation et de communication spécifiques aux différentes filières de valorisation des déchets. La feuille de route de la coalition repose également sur le renforcement des partenariats entre les différentes parties prenantes concernées par les filières et veille sur la mise en œuvre des conventions signées ainsi que sur le renforcement des capacités des acteurs concernés. La Covad ambitionne par ailleurs d’adopter un business model  des filières retenues en collaboration avec les partenaires concernés ainsi que la mise en place d’un système de suivi des filières créées. Il est utile de souligner que le Maroc génère annuellement 7 millions de tonnes de déchets ménagers, 1,3 million de tonnes de déchets industriels, 0,3 million de tonnes de déchets dangereux et près de 5 millions de tonnes de déchets de construction. Un poids qui pèse lourd sur l’environnement impactant de façon néfaste l’air, les soles et les ressources en eaux de surfaces et souterraines.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *