Edito : Bras de fer

Edito : Bras de fer

Il semble que les choses se dirigent vers plus de tension entre les étudiants en médecine et les ministères de tutelle, à savoir celui de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et celui de la santé. Après le boycott des premiers examens, les étudiants menacent de boycotter de nouveau les examens de rattrapage. La situation prend ainsi des proportions inquiétantes et l’intérêt général est, semble-t-il, relégué au deuxième plan. Il devient urgent de trouver une solution pour éviter de rendre les choses plus tendues entre les deux parties. Chacun des deux protagonistes doit savoir raison garder et tenter de mettre un peu d’eau dans son vin.Le but est qu’une solution soit trouvée dans les plus brefs délais pour terminer l’année en beauté et préparer l’avenir sereinement. Il faut tout simplement faire passer l’intérêt suprême de la Nation avant toute autre considération. Il faut dire que l’année en cours a été marquée par plusieurs tensions dans de nombreux secteurs.Autant dire que beaucoup de temps a été déjà perdu sans parler de l’argent et de l’effort. C’est la raison pour laquelle il faut aujourd’hui penser à limiter les dégâts pour le pays. En ces mois sacrés, l’enjeu est de faire en sorte que les différends soient dépassés et les obstacles éliminés pour continuer à aller de l’avant et garantir la bonne marche du développement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *