Edito : Sahara

Edito : Sahara

Le problème du Sahara refait parler de lui. L’Algérie semble décidée à soutenir les séparatistes en dépit des derniers développements à la fois sur la scène nationale, régionale et internationale.

Le voisin de l’Est continue dans sa politique en vigueur depuis un siècle, ignorant tous les appels à la retenue et la bonne conscience. Pour leur part, les séparatistes y croient toujours espérant que d’autres pays vont les soutenir.

L’incident qui vient de se produire récemment à New York confirme de nouveau le scénario de passe d’armes entre les belligérants. Quelle solution alors pour ce conflit vieux de nombreuses décennies? Le dialogue onusien peut être toujours la bonne voie afin de rapprocher les avis et aplanir les obstacles devant une solution durable à ce conflit pour que les générations futures puissent vivre en paix et dans la prospérité.

L’Algérie doit aussi jouer le rôle d’apaisement dans ce dossier et raisonner les séparatistes qui perdent aujourd’hui l’appui de la communauté internationale aux quatre coins du globe. Il faut dire que les citoyens veulent aujourd’hui du concret et aspirent à plus d’avantages. Les efforts des pouvoirs publics doivent être canalisés dans ce sens. Pour ce faire, il est urgent de mettre en place des politiques nécessaires pour répondre à leurs aspirations légitimes à tous les niveaux et dans tous les secteurs. Les Nations Unies peuvent de leur côté continuer le travail effectué et capitaliser les acquis pour aller de l’avant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *