Enseignement supérieur : Les grandes nouveautés

Enseignement supérieur : Les grandes nouveautés

L’enseignement professionnel constitue un pan majeur de notre système éducatif et un enjeu stratégique pour l’avenir. L’année 2017-2018 sera marquée par plusieurs nouveautés.

A commencer par la création de 27 nouvelles filières dans plusieurs secteurs : aéronautique, automobile, environnement, énergies renouvelables, paramédical, industrie pharmaceutique… De nouveaux établissements verront le jour. Au total, 21 seront créés dont 15 par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), 3 nouveaux établissements dans le secteur de l’artisanat (Fès, Chtouka Ait Baha et Taroudant), 1 dans le secteur agricole (Thnanat) et deux autres établissements pour la gestion déléguée de Tanger dans les secteurs de l’automobile et des énergies renouvelables. Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a également prévu de développer la formation professionnelle au profit des détenus et diversifier l’offre en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la réintégration des détenus avec la création de cinq établissements (Berkane, Nador, Alarjate, Tanger et Smara) de 4 institutions (Ait Melloul, Merchouch, Zagoura et Tata), ce qui augmentera la capacité d’accueil à plus de 10 000 sièges chaque année.

S’agissant de la formation continue, un cadre juridique sera mis en place et il sera procédé à une révision des textes réglementaires. Les PME pourront bénéficier d’une formation continue dirigée par les établissements de l’Office, des universités, des écoles d’ingénieurs et des établissements accrédités. Le ministère compte procéder à une évaluation de la formation par apprentissage. Sur le plan de qualité de la formation, de nouvelles branches seront sélectionnées pour répondre aux besoins stratégiques sectoriels en ressources humaines en partenariat avec les professionnels des secteurs concernés. Il sera procédé aussi à l’organisation des sessions de formation au profil de 3.940 formateurs dont 3.700 formateurs de l’Office. Parmi les autres nouveautés importantes, il y a lieu de relever la création de deux nouveaux centres d’Orientation professionnelle Career Center dans les établissements de formation de l’Office ( Marrakech et Settat).

L’année 2017 sera aussi marquée par la consolidation des passerelles avec l’enseignement supérieur. Ainsi, les étudiants ayant le diplôme de technicien spécialisé auront la possibilité de poursuivre leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur. Signalons également que de nouvelles licences professionnelles seront créées dans les établissements de formation professionnelle. Enfin, la formation professionnelle privée fera l’objet d’une évaluation et il sera procédé à une révision de la loi n° 13.00 qui constitue le système de base de la formation professionnelle privée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *