Entrepreneuriat : Une 4ème édition Made in & for Africa

Entrepreneuriat : Une 4ème édition Made in & for Africa

Promu depuis 2014, le concept MIFA répond régulièrement aux besoins d’informations et de formations, en enrichissant l’expérience professionnelle de plusieurs participants.

Comme à l’accoutumée, la 4ème édition MIFA 2018 se tient un 1er mai. Créé par l’Association des professionnels étrangers au Maroc (AC Pro) l’événement vise à faire émerger un nouveau cadre de networking, d’échange et de business. Le principe même de l’ONG étant d’encourager les prises de décisions ou la mise en œuvre de projets porteurs inscrits dans le cadre de la coopération Sud-Sud. Placée cette année sous le thème «Made in & for Africa : finance en Afrique, entre opportunités et défis», la conférence devra élargir les débats sur les solutions face aux problèmes de financement en Afrique. Animée par plusieurs experts de professions libérales, l’édition 2018 sera également marquée par la mise à la disposition des entreprises présentes d’un vivier de profils qualifiés dans les domaines de la finance et de la gestion.

Une bonne manière en somme de mettre en relation profils et recruteurs potentiels et un 1er mai en plus ! L’événement a permis ainsi de réunir des acteurs financiers du Maroc, de l’Afrique subsaharienne et des pays étrangers. Promu depuis 2014, le concept MIFA répond régulièrement aux besoins d’informations et de formations, en enrichissant l’expérience professionnelle de plusieurs participants.

«Le choix de la question financière s’est fait d’abord pour pallier le manque de connaissances sur la gestion financière dans le système éducatif africain. Ensuite, l’acquisition de connaissances approfondies du domaine financier permettra aux participants, notamment les professionnels, de mieux s’adapter aux mutations rapides que connaît la finance et aux entrepreneurs de saisir les opportunités qui en découlent», explique Eli Kudjie, le fondateur de AC Pro et l’initiateur du concept MIFA. Les enjeux sont clairs. De telles initiatives permettent aussi de créer de la visibilité sur les marchés avec lesquels le Maroc est partenaire.

Quelques témoignages des précédentes éditions…

Anselme Sam, directeur associé Afrique Compétences, speaker MIFA 2017.

«Même si le taux de chômage en Afrique est assez élevé, les entreprises disent ne pas trouver de compétences adaptées à leurs besoins. Ces besoins économiques et sociaux qui se confrontent sans cesse doivent interpeller les Etats africains qui doivent enclencher le processus de formation adaptée au besoin du marché. En outre, les mutations et les domaines à forte demande doivent être connus de chaque professionnel.»

Evrard Armel Djewiet N’dri Bi, entrepreneur, créateur de la start-up Grace Technologies.

«MIFA m’a permis d’avoir plus confiance en moi car j’ai remporté le prix de l’excellence professionnelle parmi une multitude de candidats compétents. Au-delà du fait que cela soit valorisant, ma présence me conforte dans mon positionnement.»

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *