Promotion de l’emploi : Comment El Othmani compte s’y prendre

Promotion de l’emploi : Comment El Othmani compte s’y prendre

Le Comité interministériel de l’emploi, réuni mercredi à Rabat sous la présidence du chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani, a adopté le programme exécutif du plan national de promotion de l’emploi.

Selon un communiqué du département du chef de gouvernement, ce programme propose, outre les procédures actuelles de la promotion de l’emploi qui sont évaluées en continu pour les améliorer, de nouvelles procédures enrichies par la contribution de l’ensemble des parties concernées (départements gouvernementaux, établissements publics et opérateurs économiques). Lors de cette réunion, M. El Othmani a indiqué que ce programme a été présenté le 27 mars dernier au comité technique, puis au Conseil supérieur de la promotion de l’emploi (28 mars) pour faire l’objet de concertations, avant de le soumettre devant le Comité interministériel de l’emploi pour l’adopter, a rapporté le communiqué.

Le chef de gouvernement a appelé l’ensemble des parties concernées à adhérer à l’application du programme exécutif, en particulier les procédures prioritaires, exprimant sa détermination à superviser et suivre d’une façon continue et directe les réalisations de ce programme. Il a passé en revue les étapes franchies depuis la première réunion du Comité interministériel de l’emploi, tenue en août dernier, notant la création de cinq groupes de travail thématiques pour se pencher sur les cinq orientations du plan national de l’emploi. Il s’agit des groupes du soutien à la création de l’emploi, d’adaptation de l’éducation et de la formation aux besoins du marché du travail, d’intensification des programmes actifs de l’emploi et de soutien de la médiation, d’amélioration des conditions de travail, et du soutien de la dimension régionale dans l’emploi, a précisé le chef de gouvernement.

Ces groupes veillent à mettre en œuvre les procédures pratiques du programme exécutif du plan national, tout en déterminant son échéancier, a-t-il fait savoir, soulignant que la problématique de l’emploi est l’une des priorités du gouvernement, compte tenu de son rôle dans le développement et sa relation avec le capital immatériel à travers la qualité de formation des ressources humaines.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *