Beni Yakhlef : Il tue son frère avec une paire de ciseaux

Beni Yakhlef : Il tue son frère avec une paire de ciseaux

Pas plus de vingt-quatre heures après le fratricide commis, samedi dernier, à Larache et qui a coûté la vie à un jeune homme de trente ans (voir l’article), un jeune homme de vingt-trois ans a tué son frère, son aîné de sept ans, dimanche dernier, vers 17h30, au douar Sidi Âbed relevant de la commune Beni Yakhlef, dans la préfecture de Mohammedia.

Rien ne présage ce dimanche-là qu’un drame va se produire. En effet, ce jeune homme de vingt-trois ans, coiffeur de son état, accède à la terrasse afin d’aider sa mère qui lavait les vêtements. Ce dernier, bien éduqué, jouissant d’une bonne réputation, aide souvent sa mère qui n’a pas mis au monde une fille. Il n’hésite pas à la rejoindre à la cuisine pour faire la vaisselle. Il fait même parfois le grand ménage.

Dès qu’il finit d’aider sa mère à étaler un tapis qu’elle a lavé sur la terrasse, il descend pour l’aider dans la préparation du ftour pour la rupture du jeûne. A un certain  moment, il entend sa mère qui demande à son frère de se calmer.  Sortant de la cuisine, il retourne à la terrasse pour savoir ce qui se passe. Il est surpris de voir que son frère, Khaled, âgé de trente ans, journalier de son état, tire le tapis qui était encore humide pour le jeter sur le sol et le salir. Très en colère, il commence à insulter son frère aîné. Ils en viennent vite aux mains. Hors de lui, le frère cadet, à savoir le coiffeur, saisit une paire de ciseaux et assène plusieurs coups au niveau de la poitrine et du cœur de Khaled. Ce dernier tombe par terre, gisant dans une mare de sang. Pas moins de quelques secondes, il rend l’âme.

Plein de regret, le frère cadet quitte son domicile pour rejoindre l’un de ses amis qui demeure au quartier La Liberté, à Mohammedia. Il lui a raconté ce qui s’est passé entre lui et son frère. Son ami, fils d’un ex-gendarme, s’empresse d’informer son père. Ce dernier alerte la police.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *