Facebook annonce avoir découvert sur son réseau des publicités liées à la Russie pendant la campagne présidentielle US

Facebook annonce avoir découvert sur son réseau des publicités liées à la Russie pendant la campagne présidentielle US

Facebook a annoncé avoir découvert des dizaines de faux comptes probablement liés à la Russie destinés à acheter des publicités sur le réseau social pour promouvoir des messages controversés aux Etats-Unis durant la période de la campagne électorale présidentielle de 2016.

Une enquête interne, menée par Facebook, a montré que quelque 3.000 publicités ont été achetées par 470 comptes et pages « non authentiques » pour diffuser des points de vue controversés sur des sujets comme l’immigration et les questions raciales, entre autres.

Cette enquête, conduite pour vérifier si le réseau social a été utilisé de façon organisée et trompeuse pour influencer le cours du processus politique américain, démontre aussi que « ces comptes et pages étaient liés les uns aux autres et vraisemblablement opérés à partir de la Russie ».

En outre, quelque 50.000 autres dollars ont été dépensés, probablement par des Russes, pour 2.200 publicités « potentiellement liées à la politique », a précisé Facebook, notant que ces publicités émanaient de « comptes ayant une adresse IP aux Etats-Unis mais avec la langue paramétrée sur le russe ».

Ces révélations interviennent quelques mois après qu’ont été mis au jour les efforts de la Russie pour influencer l’élection présidentielle américaine qui a opposé Hillary Clinton et Donald Trump. Mais c’est la première fois que Facebook confirme officiellement à ses 2 milliards d’utilisateurs qu’il a été instrumentalisé pendant ces élections.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *