Les Etats-Unis larguent leur plus puissante bombe en Afghanistan

Les Etats-Unis larguent leur plus puissante bombe en Afghanistan

L’armée américaine a utilisé sa plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan dans le cadre de la lutte contre le groupe « Etat islamique » (EI), a annoncé jeudi le département de la Défense US.

Un avion de transport MC-130 a largué, vers 19h00 (heure locale), une bombe thermobarique GBU-43 de 10.000 kilos dans le but de détruire plusieurs tunnels et grottes utilisés par l’EI et neutraliser des membres du groupe radical dans la province de Nangarhar dans l’est du pays, a précisé un porte-parole du Pentagone, cité par la presse américaine.

C’est la première fois que l’armée US utilise ce type de bombe dans des combats, a fait savoir la même source, ajoutant que la « frappe aérienne a été conçue pour minimiser le risque pour les forces afghanes et américaines qui mènent des opérations de déminage dans la région ».

Construite dans l’usine McAlester Army Ammunition Plant à 17 exemplaires, la bombe, baptisée « la mère de toutes les bombes », a été testée pour la première fois en mars 2003.

La frappe aérienne intervient après la mort, samedi dans la région de Nangarhar, d’un soldat américain au cours d’opérations menées contre l’organisation extrémiste.

A présent, près de 8.400 soldats américains sont engagés en Afghanistan dans des opérations antiterroristes contre les insurgés et travaillent avec les forces militaires locales, notamment en matière d’entraînement et de conseil.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *