Plusieurs secousses frappent le centre de l’Italie

Plusieurs secousses frappent le centre de l’Italie

Trois secousses telluriques de magnitude 5,3 à 5,5 ont frappé mercredi le centre de l’Italie semant la panique parmi les populations de cette zone de la péninsule, déjà dévastée par une série de séismes depuis l’été dernier.

Une première secousse de magnitude 5,3, selon le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM), a eu lieu à 10H25 (heure locale) suivie d’une autre de magnitude 5,5 vers 11H25. La troisième secousse de magnitude 5,3 dont l’épicentre a été localisé entre Pitignano et Montereale, à une vingtaine de kilomètres au sud d’Amatrice.

Les épicentres ont été localisés entre les communes de Montereale, Capitignano, Campostoto, Barete, Pizzoli et Amatrice, selon la Protection civile qui dit n’avoir pas encore d’informations sur d’éventuels dégâts ou victimes.

Toutefois, les médias italiens rapportent que trois éleveurs sont portés disparus alors que plusieurs écoles dans la région ont été évacuées.

Les trois secousses ont été nettement ressenties à Rome, mais seuls quelques petits écroulements supplémentaires dans les zones déjà dévastées par les séismes de l’année dernière étaient signalés dans l’immédiat.

Le 24 août dernier, un puissant séisme de magnitude 6 a frappé le centre de l’Italie, entraînant la mort de près de 300 personnes, en majorité dans la localité Amatrice. Le 26 octobre 2016, deux secousses de 5,5, puis 6,1, légèrement plus au nord, avaient provoqué d’importants dégâts matériels mais sans faire de victimes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *