Raids égyptien contre des véhicules transportant des armes venant de Libye

Raids égyptien contre des véhicules transportant des armes venant de Libye

L’armée de l’air égyptienne a bombardé et détruit quinze véhicules transportant des armes et des munitions qui ont traversé illégalement la frontière en provenance de Libye, a annoncé, lundi, un responsable militaire.

Dans un communiqué, un porte-parole de l’armée égyptienne a annoncé que celle-ci avait reçu « des informations sur un grand nombre de véhicules massés à la frontière occidentale et s’apprêtant à s’infiltrer (en Egypte). Nos avions ont décollé pour surveiller la zone et sont entrés en action dès que les véhicules ont violé la frontière ».

« L’opération a duré 48 heures entre surveillance et raids. Quinze véhicules 4X4 transportant des quantités d’armes, de munitions et de produits de contrebande ont été détruits », a précisé la même source.

D’autre part, le ministère de l’Intérieur a annoncé la mort lundi dans le sud de l’Egypte de huit « terroristes » membres de groupuscules planifiant des attaques contre des institutions publiques, tués lors d’un échange de tirs avec la police.

Parmi les huit personnes tuées figure « un chef qui jouait un rôle important » dans le transport des hommes « à travers la frontière sud » de l’Egypte et était recherché par la justice, précise un communiqué du ministère.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *