Aïn Diab : espace d’estivage de qualité

Aïn Diab : espace d’estivage de qualité

La plage de Aîn Diab à Casablanca est désormais l’une des plus propres et bien entretenues du pays. Chaque jour, des équipes s’attellent tôt le matin à ramasser les ordures et les déchets occasionnés quotidiennement par les estivants qui y affluent lors de cette saison estivale. D’autres sillonnent la corniche en vélo pour veiller à la propreté de la plage. Les établissements hôteliers, clubs, cafés, restaurants, situés sur la Corniche, sont raccordés au réseau d’assainissement. La question de pollution et des problèmes relatifs à l’environnement n’est qu’un mauvais souvenir. Ces mesures d’entretien et les équipements installés font de ces lieux, un espace où les estivants peuvent se divertir dans une atmosphère marquée par le soleil et la bonne humeur. Pendant les années 2000 et 2001, la plage de Aïn Diab a eu les trophées de la Fondation Mohammed VI pour l’environnement. En 2000, la plage a été primée en obtenant le trophée de la ville la plus propre et en 2001, celui de la page la plus animée. Cette saison estivale, plusieurs mesures ont été entreprises en vue de préserver ces titres et postuler à d’autres, notamment la candidature de la plage de Aïn Diab pour l’été 2004 au Pavillon bleu, qui est un label auquel toutes les plages du monde peuvent s’inscrire. La plage, qui attire plusieurs estivants de la métropole, des autres villes du pays et des étrangers, se caractérise par des activités éducatives, sportives, artistiques et culturelles. Des associations actives dans la capitale économique organisent des campagnes de sensibilisation pour la protection de l’environnement, la lutte contre le sida, en parallèle avec des séances de musique, de théâtre et de divertissement. Des sociétés s’installent également sur les lieux, en organisant à leur tour des activités de distraction. Des tournois en sport sont aussi organisés, et auxquels tous les estivants pourraient prendre part. Le tout fait de la plage un espace d’estivage par excellence. Le constat est dressé par plusieurs estivants, nationaux et étrangers. Les eaux de baignade sont classées « A », très bonnes pour la baignade, selon les analyses effectuées dans le cadre du rapport national, relatif à l’hygiène des plages publié chaque année par le ministère de tutelle au début de chaque saison estivale. Il faut dire que le Grand Casablanca dispose désormais d’un espace touristique aux normes internationales. Le Boulevard de la Corniche qui mène à ce que les Casablancais désignent communément comme « la côte » où ils ont plaisir, de jour comme de nuit, à venir flâner, offre une vue panoramique sur l’océan atlantique. Dans ce cadre, la Corniche, partant du phare d’El-Hank et prolongée au sud par la plage de Aïn Diab, avec ses restaurants, dancings, piscines et plages privées, est le principal espace de distraction de la métropole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *