Anouar Benazzouz : «La technologie nous a permis de réduire considérablement la durée de trajet»

Anouar Benazzouz : «La technologie nous a permis de réduire considérablement la durée de trajet»

Entretien avec Anouar Benazzouz, directeur général d’Autoroutes du Maroc (ADM)

Notre ambition est de rendre le Pass Jawaz accessible à tous les clients-usagers. Ceci nous a amenés à penser des formules de promotion à la portée de toutes les bourses.

ALM : ADM déploie chaque année un dispositif estival sur tout le réseau autoroutier. Quelles sont les nouveautés apportées cette année ?

Anouar Benazzouz : Tenant compte du nouveau statut d’ADM en tant que société au service du client-usager, je souhaite juste préciser que notre mission est axée actuellement sur l’accompagnement. Pour ce qui est du dispositif été, la nouveauté cette année porte sur notre nouvelle stratégie marketing produit dont l’objectif principal est de définir un positionnement précis auprès des usagers, en l’occurrence rendre le Pass Jawaz accessible à tous. Notre approche a couvert les trois éléments fondamentaux du mix-marketing, à savoir le prix, la distribution multicanal et la communication.

Pourriez-vous nous détailler ces fondamentaux ?

En ce qui concerne le prix et comme je l’ai précité, notre ambition est de rendre le Pass Jawaz accessible à de tous les clients-usagers. Ceci nous a amenés à penser des formules de promotion à la portée de toutes les bourses. Après une étude auprès des différents segments d’usagers (clients et non clients), ADM a lancé depuis le 1er juin 2019 une promotion exceptionnelle sur le Pass Jawaz, qui désormais est vendu à 50 DH avec 40 DH de solde de passage offert.

Conscients de l’importance du renforcement de notre circuit de commercialisation pour rendre le Pass Jawaz accessible, nous avons étudié, sur cet élément de mix qu’est la distribution, toutes les étapes que poursuit un client-usager potentiel et avons donc défini notre approche de distribution multicanal pour plus d’accessibilité. En plus des points de vente en direct présents tout le long de notre réseau de 1.800 km, nous avons renforcé la proximité et donc l’accessibilité par l’ouverture de la première agence commerciale de proximité en ville en dehors du réseau pour préparer le voyage et nous avons développé plusieurs partenariats pour servir plusieurs catégories de clients-usagers pour acheter le Pass Jawaz comme pour le recharger. Nous avons déployé une force de vente mobile au sein des aires de service, aires de repos et au niveau des gares de péage.

Qu’en est-il du volet communication ?

L’information et la communication auprès du plus grand nombre d’une manière extrêmement ciblée, après des études de pré-test avant le lancement de la campagne multimédia, est un socle sur lequel nous avons monté notre stratégie de communication. Le but étant d’adapter nos discours aux différentes catégories socio-professionnelles (chauffeurs et professionnels de la route, particuliers, navetteurs, etc.) en utilisant des supports médias qui correspondent le plus à leur consommation en matière d’information. Une campagne 360° TV, radio, presse écrite et électronique et réseaux sociaux a été mise en œuvre. Il est à noter qu’une offre et un accompagnement des Marocains du monde sont déployés au sein de Tanger-Med grâce à tout un dispositif adapté. Cette promotion est valable pendant toute la saison estivale 2019 et prendra fin le 1er septembre 2019.

Selon vous, comment ce dispositif renforce-t-il la sécurité au niveau des autoroutes nationales et agit-il sur la réduction des accidents à ce niveau ?

Le télépéage offre la possibilité de passer sans s’arrêter (20 km à l’heure) au niveau des gares de péage. La technologie nous a permis en effet de réduire considérablement la durée de trajet (télépéage, télésurveillance, gestion de trafic à distance, etc.). L’anticipation sur l’état du trafic, la communication en instantané, l’appli ADM Trafic, sont autant de facteurs qui renforcent la sécurité et le confort. Très important encore, la sécurité sur les autoroutes est également assurée par différents intervenants dont la gendarmerie royale, la protection civile, les équipes d’assistance et les sociétés de dépannage qui travaillent ensemble pour apporter aide et assistance mais également sensibiliser aux dangers de la route et la nécessité de respecter les consignes de sécurité.

Vous avez signé depuis près d’une année une convention avec la protection civile pour améliorer la durée d’intervention sur le réseau autoroutier. Sur quoi porte ce partenariat et quel bilan faites-vous de sa mise en œuvre ?

L’objectif principal de cette convention avec la protection civile est d’améliorer le temps d’intervention a environ 20mn à l’horizon 2020. Entre-temps, nous continuons d’équiper et d’installer les centres dédiés à la protection civile objet de la convention. Actuellement nous avons réalisé 4 postes tandis que 11 autres sont en cours de construction.

Parmi les investissements engagés par ADM la pose de passerelle sur plusieurs tronçons. À combien s’élève l’investissement pour cet exercice et où en êtes-vous en termes de réalisation ?

L’investissement global pour l’année 2019 est de 50 millions de dirhams. Pour ce qui est des réalisations, nous recensons à ce jour 25 passerelles et passages supérieurs grillagés. De même, une solution pilote d’une passerelle grillagée et équipée en vidéosurveillance est opérationnelle depuis une année. Notons que pour cette année, 74 passerelles et passages supérieurs équipés en vidéosurveillances sont en cours de réalisation, le même nombre de passerelles (74) et passages supérieurs sera programmé pour 2020.

Que prévoyez-vous pour renforcer la sécurité au niveau du réseau autoroutier et fluidifier le trafic ?

Le droit à l’information et l’info trafic en instantané est l’un des grands challenges à relever de même que la formation de nos ressources humaines ainsi que celles de tout notre écosystème en érigeant le client-usager comme priorité absolue pour l’ensemble des acteurs. A cet effet, les chantiers relatifs à la modernisation technologique et développement des infrastructures se poursuivront pour doter notre pays d’un réseau autoroutier moderne, intelligent et connecté.

La digitalisation est déjà amorcée, l’appli ADM Trafic fournit de l’info trafic, des informations sur l’état de l’infrastructure, des informations sur tous les événements programmés ou non sur le réseau et permet aux clients-usagers de préparer leur voyage à l’avance comme par exemple éviter les horaires de fortes affluences. Nous œuvrerons par ailleurs à améliorer la communication d’une manière générale mais la sensibilisation restera un chantier et un combat qui s’inscrit sur le long terme pour modifier les comportements au volant et les améliorer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *