Grippe A/H1N1 : début de l’opération de vaccination

Grippe A/H1N1 : début de l’opération de vaccination

Tant attendue, l’opération de vaccination contre la grippe A/H1N1 débute aujourd’hui à Casablanca. Pour les autres régions du Royaume, il faudra attendre jeudi. C’est ce qu’indique lundi, un communiqué du ministère de la Santé. «L’opération au niveau national durera cinq jours. Cela dit, il sera possible de prolonger ce délai afin de vacciner toutes les personnes prioritaires», a affirmé Dr Fouad Jettou, délégué régional du ministère de la Santé à Casablanca. Cela dit, on ignore toujours le nombre de doses qui ont été reçues par le département de Yasmina Baddou. «Après un premier arrivage de 70.000 doses de vaccin, nous avons reçu lundi un second stock de vaccins. L’arrivage des vaccins se fera progressivement jusqu’au mois de mars», a souligné une source du ministère de la Santé. Pour Casablanca, M. Jettou rassure. «Il y a suffisamment de vaccins pour toutes les personnes ciblées . Nous avons reçu pour la région du Grand Casablanca près de 98.000 doses de vaccins. La population à vacciner est estimée à 97.000 personnes». Cette opération s’adressera dans un premier temps aux personnes dites fragiles, souffrant de maladies chroniques, à savoir les personnes asthmatiques, les diabétiques et celles atteintes d’une pneumopathie chronique. Ces personnes devront impérativement être munies d’un certificat médical ou d’un document prouvant qu’elles font partie de la catégorie concernée par l’opération. La vaccination s’effectuera dans les centres de santé. A ce sujet, le ministère appelle les personnes concernées à se rendre aux centres spécialisés de vaccination, dont la liste est affichée dans les unités sanitaires, aux sièges des collectivités locales et circonscriptions et publiée sur le site du département de la santé. «Pour Casablanca, près de 67 centres de santé sur un total de 117 sont concernés par l’opération», précise le délégué régional du ministère de la Santé à Casablanca.
Selon M. Jettou, le ministère de la Santé a pris toutes les mesures nécessaires pour le bon déroulement de l’opération. «L’opération en elle-même ne pose aucun problème puisque nous sommes habitués à la vaccination. Le personnel médical a été mobilisé et il sera en mesure de vacciner tout le monde. Il faut noter qu’un médecin peut vacciner jusqu’à cent personnes par jour. La vaccination est une opération qui ne dure qu’une minute. Par contre, se pose le problème de la gestion dans la mesure où toutes les personnes concernées voudront être vaccinées en premier. Et les Marocains n’ont pas l’habitude de faire la queue», note M. Jettou.
A ce jour et depuis l’apparition du premier cas, le 10 juin dernier, un total de 2.178 cas de grippe A/H1N1 a été confirmé, dont 896 en milieu scolaire. Quant au nombre de décès , celui-ci a atteint le chiffre de douze avec cinq nouveaux décès enregistrés. «Du samedi 5 au dimanche 6 décembre, cinq nouveaux décès ont été enregistrés à Casablanca, Meknès, Marrakech et Guelmim. Les analyses réalisées avaient confirmé la présence du virus A/H1N1», a indiqué un communiqué du ministère de la santé.

 Un numéro économique (08.01.00.47.47) a été mis à la disposition des personnes qui désirent se renseigner sur cette opération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *