Journée nationale du migrant : Une célébration au goût de prise de conscience des doléances

Journée nationale du migrant : Une célébration au goût de prise de conscience des doléances

La célébration, jeudi dernier à Rabat, de la journée nationale du migrant est non seulement un moment de fête mais aussi d’annonces et de prise de connaissance des problèmes des MRE.

Une permanence en week-ends

A cette occasion, le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia, annonce l’ouverture de guichets spécialement dédiés aux MRE afin de recevoir leurs demandes et plaintes en les traitant dans les plus brefs délais. Le tout en simplifiant les procédures. Il incite à «créer une permanence tout au long des week-ends aux mois d’août et de septembre au niveau des arrondissements et des administrations ayant trait aux services des MRE afin de leur permettre d’obtenir leurs documents administratifs».

Investir au Maroc et en Afrique selon Benatiq

Comme le précise le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, le choix de l’investissement pour célébrer cet événement n’est pas fortuit. Il rappelle, dans ce sens, les chiffres des compétences marocaines à l’étranger. «Nous avons choisi l’investissement à partir de ces données», précise Abdelkrim Benatiq. Outre les chantiers du Maroc, les réformes territoriales consistent, selon ses dires, en l’adoption de la régionalisation. «Vous êtes un levier susceptible de diriger les projets qui seront créés dans les différentes régions pour y contribuer», s’adresse-t-il aux MRE présents à l’événement. Dans cette lignée, le ministre rappelle le lancement récent de la 13ème région alliant virtuellement les compétences des MRE et permettant une transparence absolue. Pour lui, le meilleur accompagnement étant de considérer l’investissement en tant que choix d’avenir afin que le Maroc puisse bénéficier des compétences de ses ressortissants. «Dans les jours à venir, vous pourrez considérer le Maroc en tant que porte d’entrée en Afrique. D’où votre valeur ajoutée», poursuit-il.

Données chiffrées

Pour sa part, Imane Masmoudi, représentante du Centre régional d’investissement de Rabat-Salé-Kénitra, présente les activités de ce centre ainsi que les opportunités offertes par la région. Elle conduit également des chiffres autour du guichet unique. Celui-ci étant consacré à la création d’entreprises qui se fait en 48h seulement. Il ressort du bilan de ce guichet la création de plus de 85% d’entreprises en commerce et services. Aussi, 6.539 nouvelles entreprises ont été créées au titre de 2016. Au niveau de la wilaya de cette région, un guichet alliant tous les départements compétents est, selon le wali, créé pour traiter tous les problèmes des MRE. Ceci étant, la rencontre s’est distinguée par la soumission verbale des doléances des MRE en termes d’investissement. «En ce qui concerne l’investissement et l’urbanisme, je consacre ce mardi une matinée à l’accueil de ceux qui ont des problèmes pour y donner un avis favorable», avance le wali.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *