Le chef du PJD en visite aux Etats-Unis

Il a rencontré mardi à Washington Scott Carpenter, vice-secrétaire d’Etat adjoint pour le Proche-Orient. "Ils se sont entretenus des réformes politiques, sociales et économiques au Maroc", a indiqué l’attachée de presse de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, Monique Quesada.

M. Othmani, dont c’est la première visite officielle aux Etats-Unis, "est parti à la rencontre des Marocains résidant aux Etats-Unis et au Canada afin de les sensibiliser aux élections qui vont avoir lieu au Maroc en 2007 et les inciter à aller voter", a indiqué à l’AFP Lahcen Daoudi, l’un des responsables  du PJD.

Quelque 47% des Marocains seraient prêts à voter pour le PJD lors des élections législatives de 2007, selon un sondage réalisé par l’organisme américain l’Institut républicain international (IRI) et publié en mars par le Journal Hebdomadaire, une publication marocaine indépendante.

Ce parti est depuis 2002 la première force d’opposition parlementaire au Maroc avec 43 députés, sur un total de 325 parlementaires.

Le secrétaire général du PJD, qui doit rester deux semaines aux Etats-unis, a par ailleurs reçu mardi le prix du "démocrate musulman" de l’année 2006, attribué par le Centre pour les études islamiques et la démocratie (CSID – indépendant basé à Washington), a indiqué M. Daoudi.

Après Washington, Sâadeddine Othmani doit se rendre à Boston et New-York.

Il devrait quitter les Etats-Unis le 15 mai pour passer une semaine au Canada, avant un retour au Maroc prévu le 22 mai.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *