Premier sommet Women in Africa : Une initiative mondiale pour une Afrique inclusive

Premier sommet Women in Africa : Une initiative mondiale pour une Afrique inclusive

Plus de 300 leaders seront réunis du 25 au 27 septembre à Marrakech

Les participants débattront notamment des actions concrètes à mettre en place afin d’améliorer l’état de la gouvernance africaine et d’offrir aux femmes africaines une plus grande place dans le leadership de leur pays.

Le premier sommet annuel de Women in Africa se tiendra du 25 au 27 septembre 2017 à Marrakech. La rencontre réunira plus de 300 leaders (femmes et hommes) d’Afrique et du monde entier autour du thème «Investir pour une meilleure gouvernance avec les femmes africaines». L’objectif du sommet consistera ainsi à identifier des actions à mettre en œuvre et définir une feuille de route précise. Il sera ainsi question de créer une initiative mondiale pour une Afrique inclusive. Durant trois jours se tiendront des conférences, master class et laboratoires de réflexion collaboratifs réunissant des experts internationaux sur plusieurs sujets: agriculture, énergie, entrepreneuriat, finance, nutrition et eau. Les participants débattront notamment des actions concrètes à mettre en place afin d’améliorer l’état de la gouvernance africaine et d’offrir aux femmes africaines une plus grande place dans le leadership de leur pays. Structuré autour de trois piliers – WIA Institute, WIA Club et WIA Philanthropy-Women in Africa adopte une approche de catalyseur, rassemblant les parties prenantes au sein d’une communauté.

Les rênes de l’initiative ont été confiées à Aude de Thuin, spécialiste des questions de femmes sur les sujets d’économie et de société, fondatrice du Women’s Forum. Celle-ci sera entourée de plusieurs personnalités influentes du continent telles que Ismaël Douiri, CEO d’Attijariwafa bank ; Nigest Hailé, fondatrice de Cawee Ethiopie; Nayé Bathily, directrice, Banque mondiale. A moins de trois semaines de cette rencontre, la fondatrice de Women’s Forum, Aude de Thuin, a indiqué : «Les femmes africaines produisent jusqu’à 65% des biens économiques du continent, mais elles ne représentent que 8,5% des emplois non-agricoles.

WIA souhaite contribuer à changer la donne». Et d’ajouter : «En créant une plate-forme pour rassembler leaders africains et internationaux afin de travailler sur des feuilles de routes sectorielles, nous souhaitons sensibiliser les entreprises internationales et panafricaines à l’importance de l’empowerment des femmes pour accélérer la croissance inclusive en Afrique. Nous voulons ainsi transmettre la dynamique d’une communauté de talents pour une nouvelle gouvernance dont le monde a besoin». Pour rappel, Women in Africa est une initiative innovante qui a pour vocation d’encourager les entreprises internationales et panafricaines à identifier, rassembler et accompagner les talents féminins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *