Près de 500 MDH pour la santé à Al-Hoceima

Près de 500 MDH pour la santé à Al-Hoceima

Le secteur est destiné à accueillir de nouveaux projets médicaux

A l’instar de Tanger et de Tétouan, Al- Hoceima a bénéficié d’un ambitieux programme royal de développement urbain, baptisé «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit», qui a fait de l’amélioration de la situation sanitaire de la province une de ses principales priorités. Le secteur est ainsi destiné à accueillir de nouveaux projets médicaux d’un coût global de plus de 450 MDH, lui permettant de mieux répondre aux attentes de cette province rifaine. Parmi lesquels, figure, selon le délégué provincial de la santé, Mohammed Badi, celui du Centre hospitalier provincial (CHP), dont les travaux sont en cours de réalisation conformément au planning préétabli. Le secteur sera doté, a poursuivi le même responsable, de quelque 7  nouveaux établissements hospitaliers dans le cadre du même programme royal «dont certains sont déjà en construction en plus de la mise à niveau et l’équipement de plusieurs autres», a tenu à préciser M. Badi.

En plus de ces projets, le secteur verra bientôt l’équipement du centre régional d’oncologie dans le cadre d’Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit. Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima est engagé à financer l’équipement de ce Centre pour une enveloppe budgétaire de 12 MDH. Très attendu par la population rifaine, ce nouvel établissement hospitalier sera ainsi doté d’un scanner 3D. Le projet porte aussi sur la modernisation et l’équipement du bloc opératoire et des autres services de ce même centre. Son objectif est de «faciliter davantage l’accès aux soins pour les patients et améliorer leur qualité», a dit M. Badi.

Le monde rural n’est pas en reste. Il s’est vu attribuer quelque 18 millions de dirhams pour améliorer les conditions du travail et l’équipement des services dans les établissements hospitaliers. Ce projet porte sur l’attribution du logement de fonction des fonctionnaires, des infirmiers et des médecins opérant dans les milieux ruraux. Il s’agit, en plus de l’équipement des centres de santé, de doter les équipes mobiles de nouveaux véhicules, et ce dans le cadre de l’initiative d’amélioration des prestations médicales au profit de la population rurale du Rif.

Il est à noter que les responsables se penchent, conformément aux objectifs de Manarat Al Moutawassit, sur les moyens d’étendre ces projets médicaux à l’ensemble des communes urbaines et rurales de cette province rifaine. A titre d’exemple, la ville d’Imzouren sera dotée d’un nouvel hôpital de proximité, dont les travaux sont en cours de réalisation. D’une enveloppe budgétaire globale de 54 MDH, cet établissement hospitalier est destiné à assurer les soins aussi bien des habitants de cette ville que ceux des zones rurales avoisinantes.

Il est à rappeler que l’hôpital Mohammed V d’Al-Hoceima bénéficie lui aussi d’un important projet de réaménagement, lui permettant d’améliorer ses services au profit d’un grand nombre de patients qu’il accueille quotidiennement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *