Prime à la casse : 25.080 grands taxis et 15.370 petits taxis renouvelés

Prime à la casse : 25.080 grands taxis et 15.370 petits taxis renouvelés

2 milliards DH de subventions pour les trois prochaines années

Le Fonds d’accompagnement des réformes du transport routier urbain compte accordera 800 millions DH d’aides en 2020, 800 MDH en 2021 et 400 MDH en 2022.

Le programme de renouvellement des taxis a pris beaucoup de retard. Nous sommes encore très loin des objectifs initialement fixés. Pour les grands taxis, l’objectif est d’atteindre 70% du parc en 2018, 86% en 2019 et 100% en 2020. Concernant les petits taxis, 60% du parc devait être renouvelé en 2018, 72% en 2019 et 88% en 2020.  Selon les derniers chiffres publiés dans le rapport sur les comptes spéciaux du Trésor accompagnant le projet de loi de Finances 2020 , depuis le démarrage de l’opération, 40.450 taxis de 1ère catégorie (grands taxis) et 2ème catégorie (petits taxis) ont été renouvelés et une enveloppe de  2.585 millions DH a été mobilisée. Dans le détail, 2.000 MDH ont ainsi été débloqués pour le renouvellement de 25.080 grands taxis, soit 56% du parc qui compte au total 45.000 grands taxis. En outre, 585 millions DH ont été mobilisés pour le renouvellement de 15.370 petits taxis, soit 48% du parc de 32.000 taxis. 

Le document signale qu’il s’agit là des réalisations à fin 2017 dans la mesure où cette opération a été interrompue de manière provisoire en 2018 et 2019.  Le programme de renouvellement du parc des taxis reprendra dès 2020 et se poursuivra jusqu’en 2022.  Pour l’année 2020, l’objectif est d’atteindre 73% du parc des grands taxis, soit 33.000 véhicules. En 2021, 41.000 grands taxis devront être renouvelés, soit 91% du parc. En 2022, la totalité du parc soit 45.000 grands taxis, seront renouvelés. Pour ce qui est des petits taxis, les objectifs à atteindre sont 21.000 véhicules, soit 65% du parc en 2020, 27.000 en 2021 (84% du parc) et 32.000 véhicules en 2022 (100% du parc).

Cette opération coûtera pour les trois années à venir 2 milliards de dirhams, Ainsi, le Fonds d’accompagnement des réformes du transport routier urbain accordera 800 millions DH d’aides en 2020, 800 MDH en 2021 et 400 MDH en 2022. Il est important de signaler qu’en vertu de deux arrêtés conjoints des ministères de l’intérieur et des finances, le délai de dépôt des dossiers de renouvellement du parc des taxis a été prolongé  jusqu’au 31 décembre 2021. Il s’agit du 2e délai qui a été accordé, après celui qui a expiré à fin octobre 2017. Ce sont les mêmes conditions pour bénéficier de la subvention de l’État qui seront reconduites. Rappelons qu’en vertu du décret 2.14.469, promulgué le 18 juillet 2014, les exploitants de grands taxis ont droit à une subvention de 80.000 DH pour renouveler leurs véhicules. Pour avoir droit à cette prime, le propriétaire doit  remplir plusieurs conditions. Le véhicule en question doit avoir plus de 10 ans, et ce à partir de la date du dépôt du dossier de renouvellement. Ensuite, le véhicule en question doit avoir servi de taxi blanc durant les trois dernières années. Enfin, le propriétaire qui change son véhicule doit l’utiliser comme taxi au moins durant 48 mois, à partir de la date de son acquisition.

Enfin, le propriétaire est obligé de remettre son ancien véhicule à la casse. Cette prime est versée directement au bénéficiaire par le concessionnaire des nouveaux véhicules sous forme de subvention à leur commercialisation. Cette subvention vise ainsi à améliorer les services proposés aux usagers des taxis, ainsi que les conditions de travail et le revenu des professionnels en les encourageant à acquérir des véhicules neufs, qui consomment moins et qui répondent mieux aux critères de sécurité routière. L’objectif de ce dispositif est non seulement de rajeunir un parc vétuste de vieilles voitures  mais également d’améliorer la sécurité et le confort des usagers. Pour les petits taxis, la prime à la casse est versée en deux tranches. La première est de 30% de la valeur du véhicule neuf plafonnée à 35.000 DH. La deuxième de 15.000 DH est versée après le retrait définitif de l’ancien véhicule et sa mise à la disposition du concessionnaire fournisseur du véhicule neuf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *