Des matchs à couteaux tirés : France-Belgique et Angleterre-Croatie en demi-finale de la Coupe du monde

Des matchs à couteaux tirés : France-Belgique et Angleterre-Croatie en demi-finale de la Coupe du monde

Forte d’une composition alignant des joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats, l’équipe de France possède des atouts suffisants lui permettant de croire sérieusement en un éventuel nouveau trophée.

De belles affiches figurent au menu des demi-finales de la 21ème édition de la Coupe du monde Russie 2018.

Ce soir, deux grandes nations européennes de football, de plus voisines, se livreront une bataille sans merci pour une place en finale. La France croisera ainsi le fer avec la Belgique dans un premier débat digne d’une finale. Le second sera réservé mercredi à une autre empoignade non moins importante. Elle opposera l’Angleterre à la Croatie.

Dans cette nouvelle édition de la Coupe du monde au dénouement résolument européen, d’autres questions sont à soulever. Exit Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, balayés en huitième de finale, et Neymar, sorti en quarts: les poids lourds de la lutte pour le Ballon d’Or ne sont déjà plus dans la course lors de ce Mondial-2018. Suffisant pour aiguiser les appétits de séduisants challengers, comme Modric, Kane, Hazard ou Mbappé.

Des 32 sélections sur la ligne de départ, il n’en reste donc que quatre à prétendre remporter le Graal dimanche prochain. Une équipe de France qui a fait le travail avec maîtrise face à la rugueuse Celeste, certes privée d’Edinson Cavani (victoire 2-0), et qui atteint la demi-finale du Mondial pour la sixième fois de son histoire (1958, 1982, 1986, 1998 et 2006) est pressentie.

Forte d’une composition alignant des joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats, l’équipe de France possède des atouts suffisants lui permettant de croire sérieusement en un éventuel nouveau trophée.

Alors qu’on croyait à tort qu’elle allait être confrontée au Brésil en demi-finale, elle le sera finalement contre les Diables Rouges. Ceux-ci  viseront leur première apparition en finale de la Coupe du monde, leur meilleure performance à date étant une 4e place en 1986. D’ailleurs, ce sont les Français qui avaient décroché la troisième place cette année-là. Le bilan des confrontations franco-belges ?
30 succès belges, 24 victoires françaises et 19 nuls en 74 matches.

L’autre demi-finale mettra aux prises la Croatie à l’Angleterre. Deux équipes qu’on n’attendait pas forcément à ce stade de la compétition mais qui ont mérité leur place sur le terrain, éliminant respectivement le pays hôte russe et la Suède en quarts.

Dans ce lot des heureux «rescapés», Anglais et Français sont les seuls à afficher une étoile au-dessus de leur écusson, les Three Lions après une disette de 52 ans (1966) et les tricolores il y a 20 ans (1998), et tous deux vainqueurs en tant qu’hôtes.

L’Angleterre avec ses prestations collectives dont la plus aboutie contre la Suède (2-0) est déjà la deuxième meilleure attaque avec une moisson de 12 buts égalant le record du pays au Mondial de 1966 quand elle avait brandi le trophée.

Elle joue avec les atouts de la jeunesse en étant la troisième plus jeune du tournoi (moyenne d’âge de 26 ans et un mois). Cependant, de l’autre côté de la pelouse se trouvent des Croates futés et affûtés.

Avec un Subašić qui veille au grain et un Modric discret mais phénoménal qui vient de gagner trois Ligues des champions en trois ans avec le Real Madrid, il y a lieu de se méfier. 

Une chose est sûre : l’affiche de la finale sera inédite. Et 100% européenne. Finale qui se jouera donc le 15 juillet à Moscou. La petite finale aura lieu la veille, le 14 juillet, du côté de Saint-Pétersbourg (16h).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *