Rétrospective 2018 – CHAN 2018 : Le Maroc dicte sa loi

Rétrospective 2018 – CHAN 2018 : Le Maroc dicte sa loi

Le Championnat d’Afrique des Nations de football 2018 qui s’est tenu au Maroc du 13 janvier au 4 février a envoyé des signes avant-coureurs laissant présager une année footballistique riche en émotions.

Après avoir été désigné pays hôte de cette compétition, en remplacement du Kenya, au regard des retards accumulés et de différents rapports des missions d’inspection conduites dans le pays, les Marocains s’étaient vus, malgré eux, mis à la place de favoris grandissimes.  Évoluant dans le groupe A, les Nationaux se sont qualifiés premiers avec 7 points, ex æquo avec le Soudan.

Après ce premier tour, les hommes de Jamal Sellami sont montés en puissance en battant en ¼ de finale la Namibie (2-0), en ½ finale la Libye (3-1), avant d’écraser les Super Eagles nigérians (4-0) en finale. Une belle victoire surtout devant un public qui a parfaitement honoré son statut de joueur N°12.

Outre le graal africain, ce championnat a établi l’acte de naissance d’un joueur hors norme, un «Renard des surfaces», Ayoub El Kaabi. En effet, l’ex-joueur du RAC Casablanca et de la Renaissance de Berkane et actuel sociétaire du Hebei China FFC a signé une apparition exceptionnelle.

Faisant trembler les filets à 9 reprises en 6 matches, ce «presque inconnu» a largement mis à l’écart le record précédent appartenant au Zambien Given Singuluma (5 buts).

Cette réussite a mis son nom en tête des listes de recrutement de plusieurs clubs du Maroc, de l’Europe, du Golfe et de la Chine… Ce n’est pas ici la fin de l’histoire. Cette remarquable prestation lui a permis d’intégrer le groupe des 23 ayant fait le voyage en Russie. Inimaginable pour un joueur qui évoluait, deux ans auparavant, dans la Botola D2.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *