Le Sida et la syphilis détectés par un smartphone

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) approuve l’innovation, les médecins auront droit à un laboratoire dans leurs smartphones. Plus besoin donc de tout un dispositif technique très lourd en poids et en prix pour détecter des maladies comme le Sida et la syphilis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *