ActualitéUne

Le système pédagogique garantit les conditions de bon déroulement des épreuves du Baccalauréat 2024, rassure M.Benmoussa

© D.R

Le système pédagogique a garanti toutes les conditions susceptibles de faciliter le déroulement des épreuves de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat 2024, qui ont débuté lundi dans les différentes provinces et préfectures du Royaume, a affirmé, lundi à Ain El Aouda, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa visite au centre d’examen du lycée qualifiant Ibn Al-Roumi à Ain El Aouda, M. Benmoussa a souligné que le ministère a veillé à mobiliser l’ensemble des intervenants et à prendre toutes les dispositions logistiques et organisationnelles nécessaires pour assurer le déroulement de ces épreuves dans les meilleures conditions, en mettant à disposition 1.833 centres d’examens offrant 28.549 salles au niveau national.

En outre, 49.000 surveillants ont été mobilisés pour favoriser l’égalité des chances, selon le ministre qui rappelle que cette année a été marquée par des nouveautés telles que la mise en place d’un soutien pédagogique et psychologique ainsi que le rattrapage au profit des candidats.

Concernant les nouveautés digitales, M. Benmoussa a indiqué que la numérotation secrète des copies d’examen permettra de réduire les erreurs et cas de tricherie.

Après avoir rappelé que l’annonce des résultats est prévue le 26 juin, le ministre a tenu à saluer les efforts consentis par l’ensemble des cadres pédagogiques et administratifs mobilisés afin d’organiser ces épreuves dans les meilleures conditions.

Dans une déclaration similaire, le directeur du lycée qualifiant Ibn Al-Roumi et président du centre d’examen, Khalil Boughabi, a souligné que le processus de numérotation secrète des copies d’examen a pour but de préserver la copie du candidat en lui conférant une identité numérique, avant de passer en revue les autres mesures mises en place pour garantir la crédibilité et la fiabilité de l’opération.

La visite du ministre au centre d’examen du lycée a été une occasion idoine pour suivre le déroulement des épreuves du baccalauréat 2024, qui se déroulent dans un contexte marqué par plusieurs nouveautés, visant à améliorer la fiabilité et la crédibilité de ces épreuves, la poursuite du processus de digitalisation, ainsi que le soutien aux mécanismes de garantie du mérite et de l’égalité des chances entre les candidats.

La session ordinaire du baccalauréat 2024, connait la participation de 493.651 candidats, dont 373.374 scolarisés et 120.277 libres.

Au niveau de l’Académie régionale d’Education et de Formation de Rabat-Salé-Kénitra, le nombre des candidats aux épreuves de la deuxième année du baccalauréat 2024, a atteint un total de 73.512 candidats, dont 23.146 libres.

Articles similaires

EconomieUne

Baleària renforce son dispositif en vue de l’Opération Marhaba

La compagnie maritime espagnole augmente le nombre de liaisons et de sièges

EconomieUne

ONDA : Bientôt une solution intelligente pour les aéroports de Casablanca et Rabat

L’objectif principal de ce projet est la mise en place et l’intégration...

EconomieUne

Services marchands non financiers et commerce de gros : Des anticipations positives formulées pour le deuxième trimestre

45 % des répondants à l’enquête du HCP confirment une hausse de l’activité...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux