970x250

Pour la Sénatrice polonaise, Joanna  Sekula, le discours du Trône consacre le rôle de la femme marocaine dans le développement

Pour la Sénatrice polonaise, Joanna   Sekula, le discours du Trône consacre le rôle de la femme marocaine dans le développement

Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la nation, à l’occasion du 23ème anniversaire de la Fête du Trône, consacre l’épanouissement de la femme marocaine et son rôle dans le développement du pays, a affirmé Joanna Sekula, présidente du groupe bilatéral Pologne-Maroc au Sénat polonais.

‘’En optant pour la réforme du Code de la famille, SM le Roi entend accorder à la femme la place qui est sienne dans la société marocaine, le but étant d’assurer la légalité homme-femme’’, a-t-elle souligné, dans une déclaration à la MAP, mettant l’accent sur la nécessité de promouvoir le rôle des femmes et d’ouvrir les perspectives de leur participation dans les centres de prise de décision et dans les institutions représentatives.

 

A ses yeux, l’engagement du Souverain pour améliorer les conditions de la femme dénote de la ferme volonté Royale de faire de la promotion des droits de la femme la pierre angulaire dans l’édification d’une société démocratique et moderne, mettant en exergue le poids politique et social de la femme dans la société.

 

Le Maroc a montré son engagement à renforcer la représentation des femmes dans tous les secteurs, le considérant comme une étape prioritaire dans la lutte contre la discrimination et la marginalisation, a-t-elle relevé.

 

S’agissant du chantier socio-économique, la sénatrice a noté qu’en dépit des conséquences du Covid-19 et d’une situation sanitaire internationale difficile, le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi, a posé les jalons d’une économie résiliente, ajoutant que le discours Royal a appelé le gouvernement à faciliter les démarches aux investisseurs pour booster l’économie nationale.

 

Elle a, d’autre part, salué l’appel du Souverain en faveur de la normalisation des relations avec l’Algérie pour surmonter les obstacles empêchant l’établissement de rapports de bon voisinage entre les deux peuples marocain et algérien frères.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.