ActualitéUne

Une délégation du Parlement arabe en prospection à Tanger

© D.R

Dans le cadre d’une visite de travail effectuée du 22 au 26 mai au Maroc

Investissements 
Elle a pu découvrir les grands projets structurants tels que Tanger-Med et ses installations ainsi que l’usine Renault Melloussa, qui témoignent des grands efforts déployés pour améliorer l’attractivité du Nord auprès des investisseurs nationaux et étrangers.
Najat Faïssal

Le région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima continue de renforcer son positionnement comme une destination de choix pour les investisseurs étrangers. Dans ce sens, une importante délégation parlementaire arabe a effectué, mercredi 24 mai, une visite à Tanger en vue de prospecter les opportunités d’investissements dans la région dans son ensemble. Dirigée par Adel Benabderrahmane Al Assoumi, président du Parlement arabe, les membres de cette délégation ont pu à cette occasion découvrir les grands projets structurants tels Tanger-Med et ses installations ainsi que l’usine Renault Melloussa, qui témoignent des grands efforts déployés pour améliorer l’attractivité du Nord auprès des investisseurs nationaux et étrangers. «Tanger-Tétouan-Al Hoceima est parmi les régions les plus attractives et les plus réceptrices d’investisseurs», a affirmé Omar Moro, président du conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, lors d’une visite de travail avec M. Al Assoumi et les membres de la délégation parlementaire arabe en visite au Maroc.

L’intervenant a salué le niveau très avancé des relations entre le Maroc et les pays arabes et leur volonté d’œuvrer pour l’échange des expériences et du savoir-faire entre les deux parties. M. Moro a ainsi souligné l’importance de cette rencontre, qui intervenait dans le cadre de l’action de la diplomatie parlementaire marocaine et de l’ouverture des institutions régionales élues à leurs homologues dans le monde arabe. Il a saisi l’occasion pour mettre en avant les opportunités d’affaires et d’investissement qu’offre le Maroc, tout en exprimant son souhait de voir le volume des investissements arabes s’accroître davantage dans la région. D’autant plus que celle-ci se distingue par «des infrastructures de base leaders, des ressources humaines compétentes et un climat d’affaires répondant aux normes internationales», a souligné M. Moro.

Même son de cloche pour M. Al Assoumi et les membres de la délégation parlementaire arabe, qui ont fait part de leur intérêt pour la région Nord et le niveau de développement de ses infrastructures destinées à encourager l’investissement et l’innovation. Ils ont exprimé leur admiration pour l’expérience marocaine en matière de transition numérique et d’intelligence artificielle. Elle représente «une source de fierté pour le monde arabe», a souligné M. Al Assoumi.

Rappelons que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la visite effectuée, du 22 au 26 mai, par les membres de la délégation parlementaire arabe au Maroc. Elle vise à soutenir la coopération entre le Maroc et les pays arabes, l’échange d’expériences dans le domaine des sciences et technologie, considéré comme un outil de développement du leadership dans l’avenir et la réalisation des objectifs de développement durable.