La Creative Factory dévoile ses créations en première édition

La Creative Factory dévoile ses créations en première édition

« Cette première édition n’est que la promesse d’une grande aventure qui aura à cœur de mettre en lumière les jeunes créateurs et créatrices du Royaume à travers des événements exclusifs, des expositions itinérantes et des rencontres thématiques menées par les femmes qui font notre société»

Une première. Le collectif de jeunes créatrices marocaines, appelé La Creative Factory, présentera ce 3 avril ses nouvelles créations avec la participation de «Knizzart». Lors d’un événement à Rabat, ces jeunes mettront, selon leur collectif, «en lumière l’imaginatif et les inspirations multiples de leurs œuvres». Et c’est au coeur du quartier industriel de la capitale, dans les ateliers haute couture de Cross Seas Leather Apparel, que ces six jeunes artistes dévoileront le temps d’une journée face au regard de toute une société une vision unique de leur pays, de ses contrastes et de son savoir-faire. «Cette première édition n’est que la promesse d’une grande aventure qui aura à cœur de mettre en lumière les jeunes créateurs et créatrices du Royaume à travers des événements exclusifs, des expositions itinérantes et des rencontres thématiques menées par les femmes qui font notre société», exalte le collectif à propos de l’événement qui sera marqué par la participation de «Knizzart», alias Kenza Bennani.

En détail, «Knizzart» est, selon cette artiste, un assemblage de moments de vie, de culture, d’inspirations et de rêves, regroupés dans des œuvres à la fois singulières, et universelles. «Des œuvres réalisées via un téléphone portable, en perpétuel mouvement, dans un monde en pause, confiné dans les recoins du réel, laissant place à l’imagination de son auteure. Peut-être simplement l’envie de ressentir une émotion, véhiculer une idée, entrevoir une autre réalité», ajoute-t-elle. En d’autres termes, Knizzart, fondé en avril 2020 par Kenza Bennani, âgée de 30 ans, se dévoile, tel qu’elle l’indique «comme un sac à main de femme où on peut plonger sa main et sortir une anecdote, un combat, une idée du moment, une réflexion profonde. Tout ça enrobé et adoucit par un grand sens de la dérision et un univers perché».

Quant au Cross Seas Leather Apparel, c’est un atelier haute couture avec plus de 120 collaborateurs dotés d’un savoir-faire et savoir-faire professionnel. «Nos clients vont des petites maisons de mode et créateurs aux grands designers américains et récemment aux marques européennes de grande renommée», exalte l’atelier.

Aux côtés de «Knizzart», ce sont les créatrices «Ayam Zamane», «Zelij Design», «By N.S. Cosmetics», «Daisy’s Cookies» et «Angeline Dangelser» qui dévoileront leurs œuvres lors de l’événement. Chacune ayant une histoire et un art à partager.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *