970x250

Printemps du livre et des arts de Tanger 2022 : Le compte à rebours a commencé

Printemps du livre et des arts de Tanger 2022 :  Le compte à rebours a commencé

Au menu, neuf tables rondes, huit concerts et une exposition

Après deux années de suspension, le salon «Printemps du livre et des arts» de Tanger (PLAT) renvient, du 19 au 21 mai, dans sa vingt-quatrième édition sous le thème «Littérature et musique». Initié par l’Institut français du Maroc- site de Tanger en partenariat avec l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC), le Plat 2022 continuera à être le lieu de rencontres, de découvertes se déployant cette année non seulement dans le champ de la littérature, mais aussi de la musique. «L’association de ces deux mots suscite immédiatement des accords nouveaux et une belle vitalité… Poésie, chant, rythme, voix, musicalité, mélodie, harmonie, timbre, chanson… Notions et genres se rencontrent, s’entrecroisent grâce à l’analogie, la correspondance, le mariage, voire la fusion», fait savoir Olivier Galan, directeur des Instituts français de Tanger et Tétouan et commissaire du Plat 2022.

Une programmation culturelle et artistique riche et variée
A l’instar des précédentes éditions, la majorité des activités de ce vingt-quatrième Salon se déroule au prestigieux Palais des institutions italiennes de Tanger. «Un agenda culturel riche vous attend durant ces trois journées d’échanges et de rencontres, avec au programme neuf tables rondes, une conférence, une programmation jeunesse dédiée aux plus petits, huit spectacles ainsi qu’une exposition qui rythmeront ce temps fort de la vie culturelle tangéroise», selon les organisateurs.
Depuis ses premières éditions, ce Salon représente un véritable outil de coopération mettant en exergue les liens privilégiés existants entre les intellectuels marocains, français et d’ailleurs. En parallèle des débats et des rencontres, cet événement se distingue aussi par une programmation artistique riche et variée qui vise à satisfaire les attentes du public tangérois et les visiteurs de la ville.

Ecrivains, poètes, journalistes, chanteurs, rappeurs,… attendus
Parmi les invités de ce vingt-quatrième Salon figurent l’écrivain et poète français Philippe Beck, l’écrivain et journaliste marocain Driss Ksikes, l’écrivain français Gilles Leroy, l’entrepreneur culturel marocain Brahim El Mazned, l’auteur-compositeur-interprète français Cali (de son vrai nom Bruno Caliciuri), l’écrivaine et traductologue française Rita Stirn, l’écrivain marocain Ali Benziane, le poète marocain Mohamed Hmoudane, l’auteure française Coline Houssais, le musicologue marocain Omar Metioui, l’auteure-compositrice française Lisa Portelli, l’écrivain français Jean-Michel Espitallier, l’écrivain marocain Abdelhaï Sadiq, le musicologue marocain Ahmed Aydoun, le compositeur marocain Ahmed Essyad, la bédéiste et illustratrice marocaine Zainab Fasiki, la slameuse marocaine Noussayba Lahlou, le chanteur marocain Réda Allali, la rappeuse et productrice française Casey (de son vrai nom Cathy Palenne) et le rappeur-slameur marocain «7MZ».

Notons que ce vingt-quatrième Salon prévoit neuf tables rondes portant sur «Poésie et musique : Dialogue entre poètes», «Musique et BD : La BD évoque le 6e art», «Rappeurs et slameurs, poètes d’aujourd’hui», «La musique, entre mémoire et patrimonialisation», «Littérature et musique: Des écrivains sous influence», «Tanger, carrefour d’influences littéraires et musicales: jazz, Gnawas et musique arabo andalouse», «Musique et littérature: Quand la musique donne le «la», «Nass el Ghiwane, les Rolling Stones du Maroc» et «Musiques du monde arabe: une anthologie en 100 artistes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.