Voici les promesses de Mehdi Bensaid pour la culture

Voici les promesses de Mehdi Bensaid pour la culture

Restructuration du BMDA, mise en oeuvre du statut de l’artiste, modification du cahier des charges relatif aux projets de théâtre….

Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication, a rencontré récemment la délégation du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques (SMPAD), présidée par Messaoud Bouhcine. Une rencontre bien entendu marquée par l’inquiétude et le désarroi des professionnels de la culture, après l’annulation des manifestations culturelles et artistiques en raison de la Covid-19 et la crise que connaît le secteur. Selon un communiqué publié à l’issue de la rencontre, les deux parties ont soulevé plusieurs questions liées au domaine culturel et artistique, notamment pour ce qui concerne le soutien public destiné aux projets de théâtre après l’arrêt du secteur dû à la pandémie.

Ont également été abordés la poursuite de la mise en oeuvre du statut de l’artiste et les métiers artistiques, en vue de créer des industries culturelles basées sur un équilibre entre l’entrepreneuriat et les professionnels et d’établir des fondements économiques, culturels et sociaux solides au profit de tous les acteurs impliqués dans la production artistique et culturelle, le chantier de la protection sociale des professionnels, ainsi que la poursuite de la réforme du secteur des droits d’auteur et droits voisins à l’horizon d’une autogestion du secteur sous tutelle de l’Etat. Dans ce cadre, Mehdi Bensaid a présenté des projets ambitieux du ministère afin de faire avancer et promouvoir le domaine culturel dans notre pays. Selon la même source, le ministre a annoncé que son département est en train de revoir le cahier des charges relatif au soutien public destiné au secteur du théâtre et qui verra des modifications qui seront annoncées prochainement.

De plus, le ministre de la culture a affirmé son détermination à apporter des changements importants relatifs à l’encouragement des entreprises et des institutions culturelles, en vue de créer des conditions qui garantissent l’avancement de l’entreprise culturelle, l’amélioration de la compétitivité et la qualité, le rapprochement des services culturels aux citoyens, la création d’un modèle économique culturel efficace, ainsi que la mise en oeuvre du statut de l’artiste et des métiers artistiques qui font partie intégrante de ce chantier structurant. Il a annoncé, en outre, en ce qui concerne le domaine des droits d’auteur et droits voisins, que des améliorations juridiques liées à ce domaine, seront, bien entendu, étudiées notamment la mise à jour du projet de loi relatif à la restructuration du Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *