Activité monétique : 275 milliards de dirhams générés à fin septembre

Activité monétique : 275 milliards de dirhams générés à fin septembre

Une tendance positive relevée au titre des neuf premiers mois de l’année

A fin septembre 2021, le volume global s’inscrit en nette progression. Les derniers chiffres du CMI font ressortir une hausse de 19,1% du nombre des transactions effectuées tout au long de cette période (325,9 millions opérations).

La reprise de l’activité monétique marocaine se confirme. La tendance globale tend vers un redressement de ce segment au titre des 9 premiers mois de l’année. Ce cap est marqué par la poursuite de l’adoption progressive du paiement sans contact (contactless) qui connaît désormais un fort engouement de la part des Marocains. «On est passé d’un ratio contactless de 9,2% en nombre et de 3,7% en montant durant la période des 9 premiers mois 2020 à un taux de 32,5% en nombre et 15,7% en montant durant les 9 premiers mois de l’année 2021», souligne le Centre monétique interbancaire (CMI) dans sa récente publication.

A fin septembre 2021, le volume global s’inscrit en nette progression. Les derniers chiffres du CMI font ressortir une hausse de 19,1% du nombre des transactions effectuées tout au long de cette période (325,9 millions opérations). Ces opérations concernent à la fois le retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, les paiements auprès des commerçants et e-Marchands, les paiements sur guichets automatiques bancaires ainsi que le Cash Advance par cartes bancaires à la fois marocaines et étrangères. Le montant généré dans ce sens s’élève à 275 milliards de dirhams, en amélioration de 16,7% comparé à la même période de l’année précédente.

Le paiement toujours en tête

En détaillant la nature de ces opérations, il ressort que l’activité paiement reste plus dynamique que le retrait. Le CMI note à cet effet une progression de 33,9% du nombre des paiements effectués par carte marocaine, soit un total de 76,5 millions d’opérations. Ces dernières correspondent à une valeur de l’ordre de 29,1 milliards de dirhams, en hausse de 27,7% comparé à une année plus tôt.
En volume, la grande distribution capte 26,7% des paiements, suivie de l’habillement (11,3%), les stations (7,7%), les meubles et articles électroniques (5,8%), les restaurants (5,8%) et le secteur de la santé (5,7%). Pour ce qui est de l’activité retrait, le nombre d’opérations réalisées à fin septembre 2021 a connu un accroissement de 15,3% pour atteindre les 239,1 millions de retraits pour une valeur de 235,1 milliards de dirhams (15,6%).
S’agissant de l’activité des cartes marocaines à validité internationale, le CMI recense 9,1 millions d’opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers. Ce nombre s’inscrit en amélioration de 22% en glissement annuel. En valeur, on note une progression de 18% atteignant à fin septembre les 3,8 milliards de dirhams. Pour ce qui est de l’activité des cartes étrangères, elle marque au titre des 9 premiers mois de l’année une progression aussi bien en nombre (+19,2%) qu’en valeur (+13,7%).

14,9 millions d’opérations effectuées sur le Net

L’activité du paiement en ligne poursuit, quant à elle, son trend haussier. Se référant au CMI, les sites marchands et sites de facturiers affiliés au CMI ont réalisé, durant la période des 9 premiers mois de l’année, 14,9 millions d’opérations de paiement (+48,1%) en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 5,7 milliards DH (+30,5%).
A cet égard, l’activité des paiements en ligne des cartes marocaines a grimpé de 48,1% en nombre d’opérations. Elle est ainsi passée de 9,7 millions de transactions durant la période des 9 premiers mois 2020 à 14,3 millions de transactions durant la période des 9 premiers mois de l’année 2021.

Ces transactions correspondent à une valeur de 5,3 milliards de dirhams, en amélioration de 29,9% comparé à la même période de l’année passée. L’activité des paiements en ligne des cartes étrangères affiche pour sa part une progression de 58,4% en nombre d’opérations, soit 559.000 transactions contre 353.000 un an auparavant. En montant, on relève une ventilation positive de 41,4%, soit un montant de 319,3 millions de dirhams à fin septembre contre 225,8 millions de dirhams généré à la même période de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *