Avec un taux de pénétration de plus de 93%, la connexion internet bat des records au Maroc

Avec un taux de pénétration de plus de 93%, la connexion internet bat des records au Maroc

L’accès à  internet au Royaume atteint son haut débit. 

C’est ce qui ressort des derniers indicateurs de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications. Cette dernière vient de publier les observatoires du secteur des télécommunications pour le 3e trimestre 2021. Durant ce trimestre, le parc Internet a enregistré une croissance importante, notamment au niveau des parcs du mobile et du FTTH. « Le parc de l’Internet s’établit à 33,86 millions d’abonnés, ce qui porte le taux de pénétration à 93,24%. Il enregistre une croissance annuelle de 17,78% (soit un accroissement de 5,1 millions d’abonnements sur une année) », précise l’ANRT. La même source précise que le parc de la fibre optique (FTTH) enregistre des hausses annuelle et trimestrielle respectives de 81,91% et 15,37% pour atteindre 330.185 abonnés. Le parc de l’Internet mobile atteint, durant la même période, 31,69 millions, en hausse annuelle de 18,41%.

Le segment de l’ADSL se stabilise à 1,6 million d’abonnés à fin septembre 2021 par rapport à fin septembre 2020. Plus de 43% des accès ont un débit supérieur ou égal à 10 M/bs. Pour sa part, le parc TDD et BLR1 s’établit, à fin septembre 2021, à 251.164 abonnés.

Le parc de la téléphonie fixe croît de 6,94% pour s’établir à 2,46 millions d’abonnés (+160.000 abonnements). Le taux de pénétration s’établit par conséquent à 6,77%.

La portabilité des numéros a concerné, à fin septembre 2021, 930.194 numéros mobiles (soit une hausse de 23,29% par rapport à septembre 2020). La même évolution est enregistrée au niveau des numéros fixes portés. Leur nombre a progressé de 25,42%, sur une année, pour atteindre 45.430 à fin septembre 2021.

Quant aux usages, le trafic sortant de la téléphonie mobile s’établit à 14,63 milliards de minutes durant le 3e trimestre 2021, en légère baisse de 0,65% par rapport au 3e trimestre de 2020. Le trafic SMS s’accroit également de 6,89% sur une année pour s’établir à 762 millions d’unités.

Concernant l’usage moyen sortant mensuel du mobile, il est en baisse de 6,68% sur une année passant de 100 minutes durant les neufs premiers mois de 2020 à 93 minutes sur la même période en 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *