C’est parti pour le projet de la zone logistique West Africa à Dakhla

C’est parti pour le projet de la zone logistique West Africa à Dakhla

Elle s’étale sur 45 ha

La région de Dakhla-Oued Eddahab lance officiellement le projet de la zone logistique West Africa et qui sera une véritable plateforme de commerce international offrant de nouveaux horizons de compétitivité logistique aux opérateurs.

Le Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab a lancé dernièrement un appel d’offres pour la réalisation des études urbanistiques du projet d’aménagement (lotissement) de la zone logistique West Africa et qui s’étendra sur 45 ha. L’ouverture des plis est prévue pour le 26 janvier prochain alors que le coût des travaux estimé par le maître d’ouvrage est de l’ordre de 150 millions DH.
Selon ce dernier, l’amélioration de la compétitivité logistique est un réel levier de développement territorial pour les régions. Une logistique performante constitue un facteur clé de l’attractivité des territoires et permet d’accompagner et de catalyser leurs dynamiques économiques. Cette performance logistique passe impérativement par la mise en place d’infrastructures et d’installations logistiques optimales répondant aux besoins réels des opérateurs économiques.

Afin de pouvoir actionner ce levier, un schéma directeur de zones logistiques a été défini pour chacune des régions du Royaume, en l’occurrence celle de Dakhla-Oued Eddahab qui comporte deux zones logistiques régionales. Chacune d’elles devrait jouer un rôle particulier dans la structuration de la logistique dans ladite région.
Les études de marché et de faisabilité réalisées par le Conseil régional en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés ont abouti à la définition de la zone logistique West Africa et ce afin de répondre aux besoins identifiés et garantir une offre de services et d’immobilier logistique modernes et compétitifs.

Ainsi, il sera procédé à la réalisation d’une étude pour approfondir l’aspect architectural en vue de développer par la suite un dossier technique qui permettra à l’aménageur d’entamer les prochaines étapes de ce projet. Le site choisi pour accueillir cette nouvelle structure économique se situe dans la Zone industrialo-logistique (ZIL) associée au port de Dakhla Atlantique, localisée au sein de la commune rurale d’El Argoub, en devanture sur la route nationale RN1. Le site de la zone logistique fait partie du domaine privé de l’Etat.

Ce projet vise à construire une zone de commerce international afin d’offrir de nouveaux horizons de compétitivité logistique aux opérateurs économiques. La zone a pour but de massifier les flux à destination du continent africain (de l’Afrique subsaharienne en particulier), créer un service de logistique à l’échelle mondiale et une complémentarité avec les zones de commerce internationales existantes déjà en Afrique, et permettra au Maroc de se positionner au cœur des échanges commerciaux entre l’Afrique de l’Ouest, l’Europe et la Chine.

Il mettra également à la disposition des entreprises des espaces de stockage de marchandises de grandes capacités (hangars, yards très larges, etc.).
Pour rappel, cette région sera également dotée à Bir Gandouz et à El Guerguarat, deux zones de distribution et de commerce, de 30 ha chacune, ayant nécessité un investissement de 160 millions DH. Ces deux projets nécessiteront un investissement de 160 millions DH (80 millions DH par projet) pour une durée des travaux de 18 mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *