Maîtrise des risques en audit : GRC, une nouvelle application signée BDO Maroc

Maîtrise des risques en audit : GRC, une nouvelle application signée BDO Maroc

L’application GRC de BDO offre, entre autres, un usage direct du service à la demande, une preuve continue de la conformité, une meilleure maîtrise des risques, une maîtrise des coûts avec moins de charges pour gérer la conformité et les risques.

Nouveau chez BDO Maroc. Le réseau d’audit et conseil vient de présenter, jeudi lors d’un webinaire, une nouvelle application GRC (Governance, Risk & Compliance) dédiée aux entreprises pour la maîtrise des risques. Tel que le précise le président de ce réseau, Zakaria Fahim, cette application est destinée à «accompagner les entreprises avec le digital». «BDO a compris, pendant l’ère de la Covid, qu’il faut faciliter la vie aux entreprises via la maîtrise des risques», avance le responsable. Le tout en proposant des solutions pour réinventer son entreprise à travers le digital.

Pas de pilotage de risques sans gouvernance

«S’il n’y pas de gouvernance, il n’y a pas de pilotage de risques. Et pour piloter les risques, il faut avoir une vision à long terme et être bien outillé pour y aller», explicite M. Fahim. D’où la conception de cette application. Une solution qui se veut, pour lui, de «montrer les risques». Elle offre, en outre, la capacité d’être informé en temps réel de toute utilité. A propos de la réinvention d’entreprises, il indique que les risques management, la gouvernance et la protection des données font partie de cette réinvention qui se base également sur la cybersécurité et la conformité réglementaire entre autres.
De son côté, Chantal Carnel, PDG de l’éditeur français de logiciels, Delta RM, également partenaire de cette solution, estime que «la digitalisation et la gestion des risques peuvent participer à la performance des entreprises».

Les atouts de l’application

«Avec BDO, il est question d’offrir aux utilisateurs une solution simple, efficace et ergonomique», enchaîne-t-elle. En d’autres termes, cette application permet, comme l’explique entre-temps M. Fahim, l’audit et le suivi. «L’utilisateur peut y voir l’information utile pour la gestion des risques et vérifier si les risques sont maîtrisés», ajoute, de son côté, Mme Carnel qui indique que cette solution fait également un zoom sur les incidents. Le tout en permettant de voir l’évolution des risques en lien avec l’audit d’une période à l’autre. Cela étant, l’application GRC de BDO offre, entre autres, un usage direct du service à la demande, une preuve continue de la conformité, une meilleure maîtrise des risques, une maîtrise des coûts avec moins de charges pour gérer la conformité et les risques. Aussi, elle réduit la complexité de gestion de la GRC et son évolution/ adaptation. Comme elle adopte une démarche projet collaborative pour plus d’efficacité et de gains en temps et en ressources. De plus, elle s’appuie sur la plate-forme mature GRC (workflow, tableau de bord). Le tout avec une conformité réalisée à 100% en mode digital.

Identifier les risques

Egalement de la partie, Mourad El Mahjoubi, DG d’Emlyon business school Africa, qui met en avant les avantages du digital, avance un revers de médaille. «Il fait identifier les risques», indique-t-il. A ce propos, il cite l’exemple entre autres des cyber-attaques. Et ce n’est pas tout. «72% des collaborateurs sortent de la data de leurs entreprises», ajoute-t-il. L’intervenant, qui ne manque pas de recommander l’adaptation, met également l’accent sur le cadre réglementaire et le retard qui le jalonne dans le pays. Quant aux défis et enjeux qui persistent, ils concernent, à son sens, l’innovation, le management, les écosystèmes, l’excellence et le digital. C’est pourquoi il parle dans ce sens d’identification des risques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *