Parc touristique d’Ain Asserdoun : Un produit d’appel avéré

Parc touristique d’Ain Asserdoun :  Un produit d’appel avéré

Nadia Fettah Alaoui et Imad Barrakad étaient en visite au site

«Sa revalorisation dans le cadre de ce programme aura, sans doute, une valeur ajoutée sur le rayonnement de la ville de Béni Mellal et l’augmentation de son attractivité».

Nadia Fettah Alaoui s’enquiert de l’état d’avancement du projet du parc touristique de Ain Asserdoun. Accompagnée par Imad Barrakad, directeur général de la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), la ministre du tourisme s’est rendue sur le site de ce projet auquel une enveloppe de 34 millions de dirhams a été allouée. L’objectif étant de faire émerger un écosystème touristique au niveau de la province de Béni Mellal et d’augmenter son intensité touristique par la valorisation de tous ses atouts touristiques.

Ceci passe par la réalisation d’un point d’information touristique, la création d’espaces de jeux pour enfants ainsi que l’aménagement de circuits verts reliant Ain Asserdoun, Ksar Ain Asserdoun et alentours. Ce chantier porte également sur la structuration des commerces et activités au niveau du site, l’amélioration de son traitement paysager, le développement et l’amélioration des équipements de confort (sanitaires, bancs, etc.) et la mise en place d’un éclairage adéquat au niveau du site qui permettra de retenir les visiteurs le plus longtemps possible.

Cette visite ayant eu lieu mardi 26 janvier s’inscrit dans le cadre du programme de développement touristique au niveau de la région de Béni Mellal-Khénifra. Un dispositif ayant abouti à la conclusion de plusieurs partenariats pour la mobilisation de 210 millions de dirhams durant la crise sanitaire. Pour la tutelle, le Parc d’Ain Asserdoun est un produit d’appel avéré. «Sa revalorisation dans le cadre programme aura, sans doute, une valeur ajoutée sur le rayonnement de la ville de Béni Mellal et l’augmentation de son attractivité», relève-t-on d’un communiqué conjoint du ministère et de la SMIT. Et de préciser que «la complémentarité de cette curiosité naturelle avec l’activité du parachutisme fera de la ville une destination émergente qui bénéficiera des retombées socio-économiques que générera cette action de valorisation». Il est à noter que durant la réalisation des travaux au niveau du site, un relais thématique sera érigé à l’entrée du parc.

L’objectif étant de promouvoir la thématisation des dinosaures. «Ce site qui renvoie vers la végétation luxuriante d’espaces verts et des cours d’eau recevra des ameublements avec plusieurs statuettes de dinosaures et des sculptures en végétation s’intégrant dans leur environnement. Ainsi ce jardin des topiaires sur le thème des dinosaures permettra de «meubler» cette verdure vivifiante», peut-on retenir dans ce sens. Pour rappel, cette destination est connue à l’échelle internationale par la pratique du parachutisme. Elle sera ainsi appuyée par l’implémentation d’un certain nombre de projets. L’ambition étant de valoriser les sites les plus emblématiques de son arrière-plan et par conséquent prolonger le séjour des visiteurs de ce territoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *