Tourisme : Fnideq à la recherche du temps perdu

Tourisme : Fnideq à la recherche  du temps perdu

Une forte mobilisation de tous les intervenants pour réussir la saison estivale

Les derniers préparatifs de la saison estivale à Fnideq, connue également par son nom espagnol Castillejos, battent leur plein 2021. Dans ce sens, la ville connaît une forte mobilisation de tous les intervenants, à savoir les autorités locales et provinciales, la commune ainsi que leurs principaux partenaires, pour peaufiner ces derniers préparatifs afin d’être prêts pour les vacances d’été, qui approchent à grands pas.
Ils misent beaucoup sur cette saison estivale pour contribuer à faire revivre l’économie locale, qui continue de subir les conséquences de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, mais aussi à l’interdiction de la contrebande vivrière en provenance de Sebta. Et à l’instar de l’année précédente, les autorités et la commune ont procédé en coordination avec leurs partenaires à la mise en place d’un programme comprenant tous les détails à suivre des services concernés pour permettre à la ville de réussir cette saison, dont dépendent plusieurs commerces, qui ont été durement et depuis près de deux ans affectés par l’arrêt de cette activité de contrebande vivrière.

Les plages fin prêtes

Approuvé lors de la dernière session ordinaire du conseil communal au titre du mois de mai, ce programme a permis l’aménagement des plages considérées parmi les plus prisées de la côte de la Méditerranée.
Elles ont fait l’objet, entre autres, de nettoyage et de collecte de déchets ainsi que l’entretien des espaces verts les entourant. Il a été décidé encore cette année de redoubler d’efforts pour améliorer les performances de l’éclairage public sur la corniche ainsi que les quartiers du centre-ville ou ceux qui connaissent généralement une grande animation nocturne pendant la saison estivale.
Il s’agit également de l’entretien et l’embellissement des espaces verts pour aider à l’amélioration de l’attractivité touristique auprès des touristes nationaux et internationaux.

L’optimisme est de mise

Comme c’est le cas pour les autres destinations voisines, réputées pour leur vocation balnéaire par excellence telles que M’diq, les zones côtières de Tétouan et Chefchaouen, les opérateurs touristiques et les représentants des différents commerces locaux, qui sont très dépendants du tourisme, ambitionnent d’accueillir plus de clients, et ce grâce à la mobilisation de toutes les parties prenantes pour la réussite de cette saison estivale. D’autant plus que l’allègement par le Maroc des restrictions sanitaires, liées notamment au couvre-feu et au déplacement des citoyens sur le territoire national, ainsi que la réouverture des frontières aériennes du Maroc, prévue le 15 juin, vont encourager les estivants à retrouver les belles plages de Castillejos. D’ailleurs, les professionnels, les commerçants et les petits jobs d’été sont très optimistes quant à pouvoir, cette année, renflouer leur caisses comme en temps normal. Surtout qu’à l’instar des autres destinations voisines telles que M’diq, les établissements d’hébergement touristique de Findeq ont continué, l’année dernière, et plus précisément après la fête d’Aid El Kébir, d’afficher complet, car ils ne pouvaient répondre à toutes les demandes, qui dépassaient la capacité autorisée au niveau national. Une bonne raison pour les professionnels et les autorités de miser beaucoup plus sur la saison estivale 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *