Edito : Vigilance

Edito : Vigilance

Les autorités marocaines viennent de dévoiler une nouvelle liste de cinq pays avec lesquels les liaisons aériennes sont désormais suspendues ce qui porte à vingt le nombre total des pays faisant l’objet de cette restriction.

C’est la preuve que l’on est encore loin de la fin de la pandémie. Certes, depuis le mois de janvier, les statistiques quotidiennes du ministère de la santé semblent indiquer une décrue de l’épidémie avec notamment une baisse spectaculaire du nombre de nouveaux cas et surtout des décès qui s’approchent du zéro. De l’autre côté, il y a aussi la montée en puissance de la campagne de vaccination qui devrait, dans quelques semaines, permettre d’atteindre progressivement l’immunité collective.

Mais tant que ce n’est pas encore le cas, la situation reste toujours précaire et peut basculer à tout moment et en l’espace de quelques heures. Le cas des pays européens les plus proches est là pour nous rappeler ce cauchemar. Le recul des chiffres et l’entame de la vaccination sont en réalité une étape où le risque est encore le plus élevé à cause du relâchement général et d’une baisse de vigilance. C’est en ce moment aussi que les pouvoirs publics doivent doubler l’effort de communication et d’information envers le grand public. Un retour en arrière serait dramatique d’autant plus que le plus dur a été fait..

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *