Accueil Société Aziz Akhannouch : Grâce à la volonté royale et aux efforts du gouvernement, le caractère officiel de la langue berbère a été établi
SociétéUne

Aziz Akhannouch : Grâce à la volonté royale et aux efforts du gouvernement, le caractère officiel de la langue berbère a été établi

Le Chef du Gouvernement Aziz Akhannouch a invoqué la volonté royale, soulignant qu’elle avait permis à la langue amazighe de faire de grands progrès au cours des vingt dernières années, alors que ce tournant historique a commencé avec le discours d’Ajdir en 2001.

Dans une allocution qu’il a prononcée à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement des procédures du plan intégré d’activation du caractère officiel de la langue amazighe, aujourd’hui, mardi, dans la ville de Khemisset, le chef du gouvernement a indiqué qu’« en 2019, la loi réglementaire a été adoptée qui définit les étapes d’activation du caractère officiel de la langue amazighe et les mécanismes de son intégration dans l’éducation et dans divers aspects de la vie. Après 8 ans de stagnation, et cette loi affirme avec force et fermeté le statut de la langue amazighe et sa contribution à l’identité marocaine riche de plusieurs affluents »

 

« Aujourd’hui, grâce aux efforts du gouvernement actuel, nous assistons à des manifestations de pérennisation de l’activation du caractère officiel de la langue amazighe tel que stipulé dans la constitution de 2011, en lien avec la vision volontariste de Sa Majesté », a-t-il déclaré, notant que son gouvernement a commencé à déployer lfeuille de route de ces chantiers, qui comprend 25 mesures dans les axes liés à l’administration, aux services publics, à l’éducation, à la justice, à la culture et aux médias audiovisuels. M.Akhannouch a enregistré dans son discours un certain nombre de mesures prises, telles que la mobilisation d’agents d’accueil pour guider et guider les personnes qui s’expriment en langue amazighe (Tarifit, Tachelhit et Tamazight), et ainsi faciliter leur communication avec les tribunaux, les établissements de soins de santé primaires et les hôpitaux, ainsi que en tant qu’institutions rattachées au Ministère de la Culture, de la Communication et de la Jeunesse.

Il a ajouté que des agents chargés de la communication téléphonique en langue amazighe sont répartis dans un certain nombre de centres d’appels appartenant à certains secteurs ministériels et établissements publics, qui connaissent une forte affluence des usagers. Il a ajouté que le gouvernement a commencé à « soutenir les activités amazighes, ainsi que les expositions et initiatives d’art, qui valoriseraient le patrimoine matériel et immatériel de la culture amazighe, puis à généraliser l’inscription de la langue amazighe dans les directions départementales, sur les plaques signalétiques, les panneaux, les moyens de transport ainsi que les sites Web.

Le chef du Gouvernement a exprimé sa fierté d’activer des ateliers amazighs à travers ces mesures, soulignant la poursuite de la diligence au sein du gouvernement en partenariat avec divers acteurs, « car la reconnaissance de la langue amazighe ne peut se limiter aux seuls droits culturels et linguistiques, mais doit également être étendue afin de remédier aux retard dans le développement social et économique ».

 

 

 

Articles similaires

Alerte météo: La vague de froid se poursuit jusqu’au jeudi

Un temps froid avec des températures minimales entre -8 et 3°C et...

Le Maroc rouvre son ambassade à Baghdad

Le Maroc a rouvert samedi son ambassade à Baghdad. La cérémonie d’inauguration...

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie