Société

Éradiquer l’habitat insalubre

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a effectué, mardi à Casablanca, une visite d’inspection dans les quartiers de "Al Oulfa" et "Sidi Maârouf" dans la préfecture Aïn Chok Hay Hassani.
À cette occasion, le Souverain a donné le coup d’envoi à d’importants projets d’habitat d’un coût global de 820 milliards de centimes entrant dans le cadre de la lutte contre l’habitat insalubre. L’ensemble desdits projets prévoit la réalisation de quelque 64.000 logements et la construction de logements-type à faible coût, devant être à la portée des catégories sociales démunies.
Ainsi, au quartier Al Oulfa, SM le Roi a pris connaissance des plans de trois projets d’habitat qui seront réalisés par des promoteurs immobiliers privés dans le cadre du programme national de l’habitat économique et social. Il s’agit des trois grandes cités "Hadaiq Oum R’bia", "Hay Assalam" et "Hay Ach-Charaf".
Le premier, qui sera réalisé sur une superficie de 110 ha avec un budget de près de 3,5 milliards de Dh, consiste en la construction de 18.000 logements économiques dont la superficie de chaque unité varie entre 55 et 93 m2 et le prix entre 120.000 et 250.000 Dh. Outre les unités de logement, le projet prévoit la construction de 10 établissements d’enseignement, trois mosquées ainsi que, quatre fours traditionnels, deux bains maures, des installations sportives, trois dispensaires, deux hôpitaux, un théâtre, une maison de jeunes, un foyer féminin et d’autres établissements administratifs qui font de ce projet un complexe d’habitat intégré, qui a les caractéristiques d’une petite ville moderne.
Le deuxième projet, dont l’enveloppe budgétaire est estimée à 2,5 milliards de Dh, sera réalisé sur une superficie de 85 ha et prévoit la construction de 16.000 logements. S’agissant du projet "Hay Ach-Charaf", il prévoit la construction de 8.000 logements sur une superficie de 30 hectares. Ce projet comprend la construction d’établissements sociaux, administratifs et commerciaux, réunissant les conditions d’un habitat moderne. La superficie des appartements de ce complexe résidentiel varie entre 60 et 90 m2. Le coût du projet est estimé à 1,3 milliard de dirhams.
Au quartier Sidi Maarouf, deuxième étape de sa visite d’inspection, SM le Roi a donné le coup d’envoi du projet d’habitat "Al Moustakbal" qui consiste en un lotissement de 79 lots pour des logements individuels et un lotissement pour des logements en co-propriété (7936 unités), sur une superficie de 500 mille m2.  
Le projet dont le coût est de l’ordre de 1,4 milliard de Dh, comprend également une mosquée, deux établissements scolaires, un centre commercial, une maison de jeunes, un foyer féminin, des terrains de sport, un dispensaire et d’autres établissements administratifs et sociaux. Ces importants projets entrent dans le cadre des orientations Royales faisant de la possibilité d’accès à l’habitat salubre, l’une des grandes priorités de l’action gouvernementale.
S’inscrivant dans le cadre de la mise en oeuvre du programme national de lutte contre l’habitat insalubre auquel a appelé SM le Roi dans le discours adressé à la nation le 20 août 2001 dans lequel le Souverain a fixé les grandes lignes d’une stratégie ambitieuse d’éradication des bidonvilles et de création de logements sociaux associant tous les acteurs, en l’occurrence, les habitants concernés, les collectivités locales, les autorités, les établissements publics et le secteur privé.  Le Souverain avait appelé le gouvernement à mettre en oeuvre tous les mécanismes juridiques, fonciers et financiers, pour réaliser ce grand projet national qui permettra à de larges catégories de citoyens de faire l’acquisition d’un logement décent qui préserve leur dignité et contribue à la mise à niveau des villes tout en favorisant l’investissement. Dans le souci de donner un contenu concret à ces orientations, SM le Roi a tenu à faire figurer le financement des projets d’habitat social en tête des programmes du Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Ainsi, le Fonds a prévu une enveloppe de l’ordre de 2 milliards DH pour l’éradication des bidonvilles et la réalisation de logements sociaux dans un certain nombre de villes et au premier chef, celle de Casablanca.

Articles similaires

SociétéUne

La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière au large de Tarfaya

Une Unité combattante de la Marine Royale a intercepté, dimanche, deux embarcations...

SociétéUne

Le CHU de l’UIR ouvrira ses portes fin 2025

Un prêt de 681 MDH pour financer la construction de l’hôpital universitaire

SociétéUne

Protection des données : La CMR renforce sa sécurité

Ce projet vise à renforcer la sécurité d’accès au réseau moyennant l’utilisation...

SociétéUne

Annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO : Le rappel de la Comader aux agriculteurs

L’AMO revêt un caractère obligatoire auquel doit souscrire chaque citoyen.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus