308 millions DH pour Ouezzane

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est enquis, mardi à Ouezzane, de plusieurs projets de développement concernant la mise à niveau de  la ville, l’eau potable et le sport. Ces projets de développement sont d’un coût global de plus de 308 millions de dirhams. Le Souverain a présidé, à cette occasion, la cérémonie de signature de la  convention de mise à niveau de la ville de Ouezzane. Des explications ont été fournies à SM le Roi sur le programme de mise à  niveau de la ville auquel a été allouée une enveloppe de 190 millions DH et qui s’articule autour de quatre axes principaux, en l’occurrence la réhabilitation  urbaine de la ville (104,5 millions DH), l’aménagement et la sauvegarde de  l’ancienne médina (29 millions DH), la lutte contre l’habitat insalubre (16,5  millions DH) et le projet de réhabilitation des tissus anciens des divers  quartiers (40 millions DH).
Ce programme, qui bénéficiera à une population de près de 60.000  personnes, a été mis en place en vue de faire face aux contraintes et  déficiences dont souffre la ville. Le projet de réhabilitation urbaine de la ville concerne particulièrement  l’aménagement des principaux axes routiers, d’espaces verts, de places  publiques, la construction d’un centre culturel, d’une  gare routière, d’un centre commercial et le réaménagement des abattoirs  municipaux. Le projet d’aménagement et de sauvegarde de l’ancienne médina de Ouezzane,  vise à préserver et protéger le patrimoine et la mémoire de la ville. Par ailleurs, le programme "Villes sans bidonvilles", qui bénéficiera à  339 ménages sur une superficie de 8 hectares, vise à lutter contre les formes  d’habitat insalubre par la construction du lotissement "Chorafa", alors que le  projet de réhabilitation des vieux quartiers porte sur la réalisation d’un  réseau routier au profit de 4.000 ménages sur une superficie de 80 hectares. Le Souverain  a procédé, également, au quartier  Laâdir à la pose de la première pierre pour la construction d’un  complexe social multifonctions, et s’est enquis de deux projets socio-éducatifs qui seront réalisés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le  développement humain (INDH) pour un coût de 2,8 millions DH.
Concernant la construction du complexe social multifonctions, il sera  construit sur une superficie de 740 mètres carrés pour une enveloppe  budgétaire de 2 millions DH qui sera financé en totalité par l’INDH.
Le projet de construction du complexe social multifonctions a pour finalité la création d’un espace de solidarité (écoute, orientation, intermédiation et  lutte contre la marginalisation), d’un espace éducatif (garderie, atelier de  lutte contre l’analphabétisme, activités génératrices de revenus) et d’un  espace associatif (encadrement des associations, organisation d’ateliers,  d’expositions et de conférences).
Le projet, auquel contribuera la municipalité d’Ouezzane à travers la  mobilisation du foncier, comprend un centre d’écoute et d’assistance sociale,  un foyer féminin et une garderie.
Le Souverain s’est enquis, par la même occasion, du projet de construction d’une maison de jeunes au quartier Kachryenne pour un montant de 800.000 DH. Le projet financé à part égale par l’INDH et la municipalité d’Ouezzane vise à renforcer les services  sociaux et culturels au profit des jeunes de la ville, à les soutenir et à  les encourager à s’impliquer dans des activités socioculturelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *