Activités royales : Un centre de formation agricole à Chtouka Aït Baha

Activités royales : Un centre de formation agricole à Chtouka Aït Baha

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, à la pose de la première pierre du Centre de formation professionnelle agricole à Sidi Bibi, Province de Chtouka Aït Baha. Ce centre s’inscrit dans le cadre du soutien apporté par la Fondation Mohammed V pour la solidarité aux jeunes de la région pour une meilleure intégration dans le tissu économique et la vie professionnelle. Il vise la formation et la qualification de techniciens et d’employés agricoles pour répondre aux besoins de développement que connaît la région. Ainsi, les élèves détenteurs de diplôme de formation de base et les jeunes employés des prairies, coopératives et sociétés agricoles profiteront d’une formation pratique organisée en partenariat avec le département de l’agriculture. L’établissement disposera de trois pôles : un pôle de formation et d’éducation d’une capacité de 650 places pédagogiques, un pôle d’accueil et de résidence d’une capacité de 120 lits et un pôle d’administration et d’orientation.
Le centre sera également doté d’une prairie de 15 hectares pour les travaux pratiques, répartis entre trois composantes: l’élevage, l’agriculture variée et l’ingénierie mécanique.
Réalisé en partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité, la MAMDA – MCMA et le ministère de l’Agriculture, il s’étendra sur un terrain de 5 hectares dont 4.400 m couverts. La première phase de sa réalisation sera financée par une enveloppe prévisionnelle de 4,5 millions de dirhams.
La veille, le Souverain avait inauguré à Agadir, un centre socio-éducatif pour jeunes à Bensargaou . Ce Centre a été réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un coût de 3,7 millions de dirhams. Cet établissement vise le développement des activités éducatives et culturelles pour faciliter l’insertion des jeunes des milieux défavorisés. Il sera géré dans le cadre d’un partenariat avec le département de la jeunesse, la Commune urbaine d’Agadir et le Conseil des associations du centre constitué notamment du Club Al Ahram d’échecs, de l’Association Assadaka, Attadamoune et Tanmia et de l’Association orchestre régional d’Agadir. SM le Roi Mohammed VI avait également procédé  durant la même journée à la pose de  la première pierre pour la construction d’un centre de formation professionnelle mixte. Ce dernier s’inscrit dans le cadre de l’accord de partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Cet accord de partenariat vise la construction de 10 centres à travers le Royaume (dont deux sont déjà opérationnels à Settat et Tanger) pour la formation et la qualification des handicapés dans des milieux mixtes et dans des métiers spécifiques aux régions abritant ces centres. Le centre de formation professionnelle mixte d’Agadir dont le coût prévisionnel de réalisation est de 5,5 millions de dirhams permettra la formation de jeunes handicapés déscolarisés ou diplômés à la recherche d’emploi et le développement des compétences recherchées pour le marché de l’emploi local. Il contribuera également à la lutte contre l’exclusion des personnes handicapées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *