Affaire CIH

L’enquête préliminaire sur l’affaire du Crédit Immobilier et Hôtelier est arrivée à sa phase finale mais le traitement de cette affaire est avant tout d’ordre judiciaire, a affirmé mercredi le ministre de la justice, Omar Azziman.
Dans une réponse lors de la séance des questions orales à la chambre des représentants, le ministre a précisé que cette affaire est abordée avec « un intérêt particulier compte tenu du travail accompli par la commission parlementaire, du nombre de dossier qu’elle contient et de la politique de moralisation et de protection des deniers publics ». Cette affaire suit son « cours normal, avec un suivi minutieux et, à chaque étape, on s’assure qu’il n’y a ni retard, ni anomalie », a-t-il ajouté. Le ministre a indiqué que le groupe chargé de l’enquête préliminaire a réalisé près de 300 procès-verbaux et écouté plus de 300 personnes, dont des fonctionnaires et des client de l’établissement, précisant que « les investigations se déroulent de façon étudiée, naturelle et saine, dans le souci de parvenir à la vérité ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *