Affaire de Taroudant : une arrestation pour non-dénonciation de crimes

La police judiciaire de Taroudant a arrêté, récemment, un individu suspecté de non-dénonciation de crimes dans le cadre de l’affaire des meurtres en série de Taroudant, rapporte la MAP, citant une source sécuritaire.
Le procès du principal accusé, Abdelali H., né en 1962, était prévu mardi devant la Chambre criminelle de la Cour d’appel d’Agadir. Abdelali H doit répondre de plusieurs chefs d’accusation, dont des meurtres avec préméditation, usage d’arme, recours à la torture, actes de barbarie, abus sexuels sur mineurs et enlèvement de mineurs. L’affaire remonte au 20 août dernier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *