Aggravation du déficit commercial de 21,5%

Le déficit de la balance commerciale du Maroc s’est aggravé de 21,5% à fin juillet 2003, atteignant environ 29 milliards DH, contre 23,9 milliards durant la même période de l’année écoulée, relève-t-on mercredi dans les dernières statistiques de l’Office des Changes. Cette aggravation est due essentiellement à une hausse de 3,3 des importations devant un recul de 5,1% des exportations, durant la période sous revue. Le Maroc a importé durant les sept premiers mois de l’année en cours pour une valeur de 78,1 milliards DH, contre 75,6 milliards une année auparavant. Les ventes à l’étranger ont accusé par contre une baisse de 5,1% pour atteindre environ 49 milliards DH au lieu 51,7 milliards. Suite à cette évolution contrastée des importations et des exportations, le taux de couverture a perdu 5,6 points, note l’Office des Changes. La contre-performance des exportations s’explique essentiellement par les baisses au niveau des ventes des produits alimentaires (9,76 mds contre 11,47 mds), des produits énergétiques (370,6 millions contre 1,8 mds) et celles des produits bruts d’origine minérale (3 mds contre 3,6 mds). Pour leur part, tous les principaux produits à l’importation ont pu enregistrer des hausses, durant les sept premiers mois de l’année 2003, contribuant ainsi à la progression des importations globales. Les achats des demi-produits ont atteint 18 mds contre 16,24 mds, celles des biens d’équipement ont porté sur 17,1 mds au lieu de 15,5 mds, alors que les acquisitions des biens de consommation se sont stabilisées à 18,9 mds contre 18,4 mds, conclut l’Office des Changes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *