Algérie : L’ambassadeur américain appelé à plus de réserve

L’Algérie a appelé l’ambassadeur des Etats-Unis a faire preuve de plus de réserve à la suite de rencontres, qualifiées «d’ingérence», avec des partis politiques, syndicats et associations algériens concernant notamment un projet de révision de la Constitution. «Nous n’acceptons pas ce genre d’ingérences et nous demandons à nos partis politiques de ne pas passer par les ambassades pour exprimer leurs préoccupations», a averti le chef du gouvernement Abdelaziz Belkhadem dans une déclaration dimanche soir à la presse. L’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Ford, ancien représentant de Washington à Bagdad après l’intervention militaire américaine en 2003, a reçu en février plusieurs chefs de partis politiques, dont celui du Mouvement pour la société de paix (MSP, membre de l’Alliance présidentielle), à propos du projet de réforme constitutionnelle. 999, de briguer un 3e mandat en 2009.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *