Attentats du 16 mai : Des poursuites à Paris

Huit personnes sont jugées à partir d’aujourd’hui lundi et jusqu’au 20 juin à Paris pour leur participation présumée à une cellule de soutien aux terroristes impliqués dans les attentats de Casablanca qui avaient fait 45 morts et une centaine de blessés le 16 mai 2003. Ils sont poursuivis pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste» et, pour certains d’entre eux, pour «financement du terrorisme», et doivent être jugés par la 16ème chambre du tribunal correctionnel. L’interpellation des suspects, en avril 2004, avait été présentée comme l’aboutissement d’une longue enquête conduite dans les milieux proches du Groupe islamique combattant marocain (GICM).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *